Plus de dix jours après la découverte des corps des amants Neha Ghoorah-Nurudin, 25 ans, et Navin Gunputh, 40 ans, dans un ravin à Valton, les enquêteurs ont consigné la déposition d’un témoin qui avait affirmé avoir vu le 24 juillet un motocycliste se disputer avec le quadragénaire à Crève-Coeur. Une femme a en effet positivement identifié la Honda Civic grenat appartenant à Navin Gunputh, mais n’a pu certifier avec exactitude si c’est bien ce dernier qui se trouvait à bord quand la dispute a eu lieu. « Sofer-la ti dan loto, a-t-elle expliqué, alors que le motocycliste était à l’extérieur avant de monter dans le véhicule. »
Cette habitante de la localité devait participer à une parade en vue d’identifier le motocycliste, mais l’exercice n’a pas encore eu lieu. Le suspect Yusuf Nurudin, 35 ans, époux de Neha, s’est montré peu coopératif depuis son arrestation. Au cours de ses interrogatoires, il a évité de donner des détails à la police, se contentant de se dire « innocent » dans cette affaire. Quelquefois, il allègue même ne « pas se sentir bien » et demande de repousser l’exercice. Entre-temps, la police s’est tournée vers les lieux où les deux victimes ont séjourné quelques jours avant leur mort. Le but est d’établir si Yusuf Nurudin ou un individu suspect a rendu visite au couple entre le 21 et le 24 juillet.
D’autre part, les enquêteurs attendent les conclusions du Forensic Science Laboratory quant aux prélèvements effectués sur la Honda Civic. Des traces de sang avaient pu être décelées dans l’engin, mais il y a très de peu de chance qu’il s’agisse du meurtrier, estime la police. Les images des caméras CCTV se trouvant à Crève-Coeur et Montagne-Longue n’ont pu aider les enquêteurs. Ces derniers n’écartent pas la possibilité que le crime ait pu être commis ailleurs avant que le meurtrier ne se débarrasse des corps dans le ravin. D’ailleurs, ils s’accordent à dire qu’une seule personne « ne peut être impliquée dans ce meurtre car il faut de gros efforts pour pousser une voiture dans un terrain en friche avec deux cadavres à l’intérieur ».
Par ailleurs, la police continue de recueillir des informations auprès des proches pour comprendre la relation entre les trois protagonistes. Les Casernes centrales sont en présence d’informations selon lesquelles Yusuf Nurudin, son rival, et son épouse ont déjà fait des sortis ensemble dans le passé pour « faire la fête », même si le suspect était au courant que Navin Gunputh était l’ex de sa compagne. En plus, la police tente de comprendre pour quelle raison le trentenaire a poursuivi sa vie normalement les jours ayant suivi la disparition de son épouse et comment il a géré la situation lorsque la jeune femme avait déserté le toit conjugal quelques jours seulement après son mariage. C’est le père de Neha, le policier Ranjit Ghoorah, qui avait joué le rôle d’intermédiaire pour sauver le couple. Il avait même mis en garde Navin Gunputh, lui demandant de laisser sa fille, qui était désormais une femme mariée. Mais ses paroles n’ont eu aucun effet. Les enquêteurs espèrent une avancée de l’enquête dans les prochains jours.