Du 13 au 22 mars a eu lieu l’un des événements mode les plus importants de l’Amérique du Nord: le Vancouver Fashion Week. Diverses personnalités du monde de la mode étaient venues en grand nombre à cette traditionnelle semaine dédiée exclusivement à la mode, pour découvrir les collections d’une cinquantaine de créateurs originaires de plusieurs pays. Cet événement majeur a été l’occasion pour de jeunes créateurs du monde entier de se révéler et de présenter leurs travaux à des professionnels de la mode, groupes de presse et acheteurs. Parmi eux, le designer mauricien, Samuel Yeung. Celui-ci a présenté sa collection inspirée des travaux de l’artiste peintre Jean-Claude Baissac, ainsi que quelques pièces de sa nouvelle collection.
Deux fois l’an, la Vancouver Fashion Week, propose de faire découvrir aux professionnels de la mode, de nouveaux talents. Pour les nouveaux participants, cet événement représente une véritable opportunité, surtout si la perspective d’une belle couverture médiatique s’offre à eux. Notre compatriote Samuel Yeung, en plus d’avoir présenté sa collection devant une assistance composée de diverses personnalités et de potentiels acheteurs, a eu les honneurs du magazine local Novella et a été classé par la revue parmi les dix meilleurs designers. Être élu par un des magazines mode de Vancouver apporte indéniablement une plus grande visibilité sur le plan international. « Cela m’a fait bonne presse», nous dit-il.
C’est le dernier jour, jour le plus important de la Fashion Week, qu’une dizaine de silhouettes — des mannequins venant de Seatle, Los Angeles, de Vancouver et de New York — ont porté pour le catwalk les pièces de sa collection intitulée « Wear Thou Art ». Éclatantes de couleurs, elles ont dévoilé des pièces déclinées en rouge vif, vert acidulé, bleu électrique, oranges vif pour révéler des ambiances variées des toiles du peintre Jean-Claude Baissac. Dans les tenues de Samuel Yeung, les couleurs et motifs sont utilisés à outrance. Le styliste a scrupuleusement reproduit les motifs des tableaux du peintre qui remplissent et animent chacune des pièces. Parfois, des toiles entières sont imprimées sur des matières fluides.