Le président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF), Siven Periatumbee, souhaite qu’un jour férié soit accordé pour la fête de Varusha Pirappu l’année prochaine, le Cavadee tombant en week-end. Une demande a été faite en ce sens au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, mardi, lors d’une célébration à l’occasion du Nouvel An tamoul.
« Nous remercions le Premier ministre d’avoir choisi de ne pas convoquer des travaux parlementaires aujourd’hui (mardi) en raison de la célébration du Nouvel An tamoul. Toutefois, tenant en considération que le Cavadee tombera un dimanche l’année prochaine, nous vous serions très reconnaissant de nous accorder un jour de congé public pour le Varusha Pirappu », a déclaré Siven Pareatumbee sous les applaudissements de l’assistance.
Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, ainsi que plusieurs membres du gouvernement, a assisté à une grande partie de la fête culturelle organisée par la MTTF. Ce programme culturel de haute facture a permis de montrer un échantillon des talents mauriciens, en particulier des groupes culturels tamouls. Un des moments forts de la célébration a été la présentation pour la première fois à Maurice de la Symphonie de Veena avec un ensemble de sitars et d’un “bharat natyam” avec un ensemble vocal et des instruments de musique en direct. Généralement, le “bharat natyam” est exécuté sur une musique enregistrée en toile de fond.
Dans son discours, Siven Pareatumbee a remercié le Premier ministre pour sa prise de position ferme en faveur d’un Sri Lanka démocratique et le haut-commissaire indien, Anup Kumar Mugdal, pour le don d’une série de thirukurals et pour avoir permis aux dévots mauriciens d’effectuer leur pèlerinage à Aru Padei Vidu, en Inde.
Évoquant le problème du chômage à Maurice, le président de la MTTF a souhaité qu’avec la mise en oeuvre des mesures budgétaires « tous les Mauriciens, dont ceux de culture tamoule qui ont toujours démontré leur compétence, professionnalisme et leur sens d’éthique, soient en mesure d’avoir leur part du gâteau dans l’esprit de la démocratie, de la méritocratie et la transparence ». Il a également fait mention de la production d’énergie électrique à Maurice et a souhaité que le gouvernement s’assure que ce secteur ne soit pas l’apanage d’une communauté. La cérémonie a aussi été marquée par une remise de présents par le Premier ministre aux jeunes lauréats de la communauté tamoule.