Les voltigeurs s’étaient donnés rendez-vous au Club Hippique de Maurice (CHM) à Floréal pour une belle journée de compétition placée sous le signe de la découverte. En effet, pas de chevaux, pas de chef de piste, mais un tonneau, équipé d’anneaux pour voir comment les adeptes de la discipline se comportent sans la cadence du cheval. Et ce fut un succès sur toute la ligne.
La Mauritian Equestrian Sports Federation (MESF) a en effet voulu tester si les voltigeurs avaient assimilé les premières techniques de base de la voltige car passer à cheval n’est que la deuxième étape de la discipline. Le tonneau constitue ainsi la première étape à franchir. Amelia Ogonwska, directrice technique pour la voltige était également présente pour l’occasion. Cette journée a également permis à la fédération de découvrir et de former de nouveaux juges pour la voltige, une discipline qui ne cesse de progresser dans l’île.
On notera par ailleurs les bonnes performances des voltigeurs notamment celle d’Alexandra Piat, considérée comme l’une des meilleurs de la discipline avec bien évidemment Lambert Leclézio. Elle a d’ailleurs survolé la compétiton en C-Grade avec une note de 7. C’est toutefois le tandem Tessa de Froberville et Lucie Lagesse qui s’est distingué avec 8.08, la note la plus élevée de la journée toutes catégories confondues. Tessa de Froberville a par ailleurs réalisé le doublé après son sacre en juniors, cette fois-ci en solitaire. En effet, elle s’est imposée devant Jan Mohith. Les plus jeunes se sont aussi illustrés. En E-Grade, Léa Dubois l’a emporté avec 6.25 devant Anna Venin (5.74) et Meyanne Moonien (4.93).
Chez les plus de 10 ans, Jade Nakin a livré une belle performance avec une note de 6.50. Kate Van Niekerk et Victoria Lebreton n’ont par ailleurs pu se départagées, avec chacune une note de 6.05. Par ailleurs, Jan Mohith s’est livré à une petite démonstration après la fermeture officielle de la compétition.