Veda Baloomoody, député du MMM, a déploré la « manière de fonctionner » du système judiciaire. Non seulement il a demandé que de meilleures infrastructures soient aménagées, mais il a aussi sévèrement critiqué la longueur des délais pour rendre les jugements.
Le service pénitentiaire, la police et le judiciaire sont parmi les institutions les plus sévèrement critiquées par le député du MMM Veda Baloomoody. Dénonçant la « faillite » de ces institutions, il a affiché sa position quant à la situation dans le judiciaire, affirmant ainsi être en faveur d’une réforme dans ce secteur, et ce afin, dit-il, que la population « réitère sa confiance » dans le système juridique. L’intervenant mauve a également fustigé l’état déplorable dans lequel se trouve plusieurs cours de justice. Veda Baloomoody a également pointé du doigt la lenteur des jugements. Dans cette optique, il a lancé un appel au ministre de la Justice pour l’introduction d’une loi « to ensure that judges are held accountable ». Il a aussi émis diverses propositions afin d’assurer la sécurité dans les cours de justice, à l’instar de l’installation de caméras de surveillance. Prenant pour exemple la Bail and Remand Court, il a soutenu que cet édifice a souvent été témoin d’échanges divers dans le cadre de trafics de drogue. Critiquant le Budget 2014, le député mauve a indiqué que les mesures présentées ne diffèrent pas de celles des années précédentes.