Pour ceux qui ne le sauraient pas, la “veena” est un instrument à cordes. Une cithare mentionnée dans les écrits védiques depuis 3,000 ans. Un instrument de cour de la musique hindoustanie. Cette intro en “si bémol” est en réalité une transition vers le fils du sol : clé de notre partition politique, menée à la baguette (et à la carotte, pour certains) par un maestro qui s’apprêterait à entamer sa troisième saison consécutive sur scène, selon les échos qui nous parviennent. Même si dans ce genre de concert, tout se joue vraiment à la répétition générale. Mais ceci est une autre chanson.