L’association Veer Ekta réclame la démission de Rajendra Ramdhean comme président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) « après la polémique déclenchée concernant le Chief Guest à Ganga Talao ». Lors d’un point de presse jeudi à l’hôtel St-Georges, Avinash Alhodun, vice-président de Veer Ekta, a ainsi estimé que la fête Maha Shivaratree ne doit pas être politisée.

« Maha Shivaratree, c’est une fête spirituelle qui se déroule à Grand-Bas- sin et où tous les hindous sont égaux. Au contraire, l’invité d’honneur à cette occasion doit être Mahadev (dieu hindou) ». Selon lui, les agissements de Rajen- dra Ramdhean « ternissent l’image de la MSDTF ».

Avinash Alhodun a tenu à remercier les volontaires qui ont aidé les dévots pour le Maha Shivaratree. De son côté, le président de Veer Ekta, Roshan Jevhul, est revenu sur l’affaire de distribution de jus empoi- sonnés aux pèlerins. « C’est dangereux ce qui s’est pas- sé. Chacun a le droit de pratiquer sa religion à Maurice », dit-il. Il lance un appel au commissaire de police, Mario Nobin, pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

Néanmoins, il estime que l’enquête est au point mort car « nou pan tann narnien ziska ler. Nou ankor pe atann bann repons ».

« À Veer Ekta, nous sommes contre la consom- mation de toutes les dro- gues, y compris le canna- bis », déclare Roshan Je- vhul. Il souhaite que toutes les parties concernées par ce fléau, ONG, travailleurs sociaux, psychologues et autres se réunissent pour mener une campagne de sensibilisation auprès des jeunes. Finalement, le pré- sident de Veer Ekta se dit très honoré que le prési- dent indien Ram Nath Ko- vind soit l’invité d’honneur de la célébration des 50 ans de notre indépendance. « Nous lui souhaitons la bienvenue et nous l’ac- cueillerons avec tous le respect dû à son rang ».