« Si linpost ti ena kouraz, li ti bizin dir Komiser polis ‘step down’, les lanket fini. Me nou kone li pena sa kouraz-la ». Revenant sur la plainte déposée à l’ICAC contre Mario Nobin, Commissaire de police, Navin Ramgoolam a adressé une première pique au MSM de Pravind Jugnauth, ce mardi 30 avril lors d’un dépôt de gerbes au Jardin Pamplemousses.

L’ancien Premier ministre donne ainsi le ton de ce 1er Mai – première véritable étape avant les élections partielles et générales.

Le leader du PTr a dénoncé le manque de respect aux « normes démocratiques » du MSM. Citant les affiches et les banderoles « déchirées » et les « panneaux illégaux » installés.

« Nous savons de quelle manière ils dirigent Maurice. Maurice, c’est leur propriété personnelle », a-t-il déclaré. « Ils n’ont pas de culture démocratique », devait-il poursuivre, avant d’indiquer que ni le PMSD ni le MMM ni le PTR « n’ont utilisé ce genre de méthode ».

Navin Ramgoolam a, en outre, regretté la stratégie du MSM pour « amenn lafoul », notamment en « payant » des ouvriers étrangers, a-t-il expliqué.

Navin Ramgoolam s’est par la suite rendu à Port-Louis pour une nouvelle cérémonie de dépôt de gerbes au Square Guy Rozemont.