Repensez un instant à la semaine qui vient de s’écouler. Combien de temps avez-vous passé, au total, dans votre voiture ou dans l’autobus? Plusieurs heures direz-vous! Des heures que vous auriez pu passer à faire autre chose, et pourquoi pas, du sport par exemple. 30 minutes d’exercice par jour suffisent, dit-on. Or, avec la congestion routière sur nos routes, impossible de vous y adonner. Même le soir, en rentrant, le trafic est bloqué. Et c’est, recrue de fatigue, que vous rentrez à la maison. Et plus question de faire des exercices! Et s’il vous était donné de pratiquer un sport sur la route? Vous êtes partant? Alors, adoptez la bicyclette. Et pas n’importe laquelle. C’est de la cargo bike qu’il vous faut. Un moyen de transport original, qui allie esthétique au pratique, et reste surtout écologique et qui, enfin, redonne ses lettres de noblesse à la petite reine.
L’initiative d’importer ces véhicules d’origine danoise, commercialisés à Maurice sous la marque Save Moris, et de les mettre sur route revient à la société Nano Investment de Paul Olsen. C’est en effectuant plusieurs recherches pour trouver des solutions aux problèmes de trafic urbain qui s’amplifie que Paul Olsen est tombé sur ce nouvel art de vivre « à bicyclette ». « Aujourd’hui, se déplacer en ville est un véritable problème. Les automobilistes sont pressés, mais restent coincés dans les bouchons. On fait 10 mètres et on stagne pendant 10 minutes. Pour le transport du futur, il faut des solutions qui soient rapides et pratiques. Et c’est en cela que les cargo bike sont révolutionnaires », explique-t-il.
Ce type de transport à deux roues, ou plutôt trois roues, permet de se déplacer à son rythme, tout en facilitant le transport des charges plus importantes que sur les vélos classiques. Pour une petite idée, visualisez les marchands de glace ou les marchands de fruits. Leur charge est attelée à une bicyclette. Comme quoi, la cargo bike existait déjà chez nous, sauf qu’elle n’était pas jusqu’ici un moyen de transport. Le marchand pousse généralement sa bicyclette.
Mais désormais, grâce à Nano Investment, il est possible à ceux qui le souhaitent d’acquérir une cargo bike, qui roule évidemment et qui permet en même temps de transporter, sur la benne (soutenue par une ou deux roues) placée à l’avant du bi-porteur, tout ce qu’on souhaite. Capable de supporter un poids allant jusqu’à 500 kg, il convient parfaitement aux livraisons, mais également aux professionnels qui doivent intervenir directement chez les particuliers avec leur matériel. Qu’il s’agisse de documents express, de courses alimentaires ou de son cartable pour le bureau, voire de ceux des enfants (munis d’un harnais de sécurité)… la cargo bike est un véritable moyen de transport pratique qui permet à son usager de se faufiler dans la circulation.