Trois ans après son populaire Mame Goron, Yony Manarroo est de retour dans les bacs avec Velou Velou. Une suite au premier opus, un peu plus axé sur la spiritualité. Neuf titres composent cet album de séga tamil, dont la plupart sont interprétés en kreol.
Il avait promis un Mame Goron II et Yony Manarroo est du genre à tenir ses promesses. Intitulé Velou Velou, le nouvel album du chanteur de Pointe aux Sables est dans la lignée de son premier album, qui l’a placé sur la carte musicale du pays. Sur la pochette de l’album, Mame Goron II figure d’ailleurs à côté du titre. Celui qu’on surnomme justement Mame Goron confie que ce deuxième opus a pour objectif de mettre en valeur la culture tamoule. “L’album a avant tout comme but de promouvoir la culture tamoule. J’y raconte ce que les tamouls font.”
Si son premier opus était plutôt festif, celui-ci est imprégné d’une certaine spiritualité. Velou Velou, le morceau phare de l’opus, évoque le Cavadee et les traditions qui y sont attachées. “Velou, c’est le nom d’un personnage que j’ai créé, tout comme Mame Goron. Le morceau raconte son histoire. C’est quelqu’un qui est très méticuleux sur les rituels et qui les suit scrupuleusement. Le but de ce morceau est de conscientiser les personnes de foi tamoule sur le fait qu’on perde certaines traditions. Il y a beaucoup d’étapes que nous n’accomplissons plus pendant le Cavadee, comme casser une noix de coco avant d’entrer dans le temple.”