L’hôtel Veranda Pointe-aux-Biches a dévoilé hier sa 4e étoile de gamme d’hôtel. Durant la cérémonie pour l’occasion, le ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, a fait ressortir son intention de faire de Maurice une destination de niveau supérieur. « Il faut trouver une formule qui attire les touristes et faire en sorte que, d’ici dix ans, Maurice se positionne de par son originalité et devienne la meilleure destination au monde, qui ne pourrait être égalée. »
Invité à la cérémonie de réouverture de l’hôtel La Véranda hier, le ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, a félicité les promoteurs et s’est rappelé son discours dans ce même lieu en 2006. « C’est une nouvelle version améliorée et je félicite les promoteurs d’avoir investi une forte somme d’argent dans le Véranda. » Il s’est réjoui de la fin de ce moratoire de 2016, qui permet actuellement aux hôtels d’avoir ce qu’il qualifie de « breathing space ». Xavier-Luc Duval a ainsi déclaré que les hôtels se positionnent par leur qualité, et non par leur quantité, comme cela a été le cas dans le passé. « Il est temps de faire de Maurice une destination de niveau supérieur. » Pour le leader du PMSD, à travers des hôtels tels La Véranda, le touriste peut passer des vacances agréables et découvrir l’accent qui est mis sur la culture mauricienne. « C’est une innovation clé pour le futur. »
Xavier-Luc Duval a ajouté que le nombre de touristes s’accroît et espère que « Maurice terminera l’année avec 100 000 touristes de plus ». Selon le ministre du Tourisme, l’île ne connaît pas de basse saison touristique. Mais pour que cela dure, il précise que le pays se doit de protéger ses lagons, ses coraux et son environnement. « Maurice est appelée à être différente des autres destinations », insiste-t-il. Il a également évoqué la mise en place de musées de grande qualité et de galeries d’art modernes pour encourager nos artistes locaux.
Concernant les espaces de ventes, le ministre du Tourisme explique : « La Shopping Duty Free Island de Pravind Jugnauth est une excellente idée. Il faut augmenter l’offre shopping, créer plus d’espaces et, surtout, permettre à chaque visiteur, de différentes nationalités, de se sentir à son aise. Il faut aussi saluer la vision de Didier de Senneville à travers sa conférence sur les hôtels. » Xavier-Luc Duval croit fermement qu’il faudrait avoir des taxis d’hôtels sans compteurs.
Durant son discours, le CEO du Véranda Pointe-aux-Biches, François Eynaud, a rappelé que l’établissement est le premier quatre étoiles de leur marque Véranda et que la célébration de la réouverture a été faite de manière symbolique pour mettre en relief un art de vivre à la mauricienne. « On va vraiment aller en profondeur sur le thème “Deep into Mauritius” afin que chaque client découvre que l’âme de l’hôtel repose sur la manière de vivre des Mauriciens. » Il a aussi évoqué des “pop-up moments” de l’hôtel, qui consistent à partager, un moment, une histoire. « Il y a aussi cette fascinante expérience de découverte et de plaisir de manger chez l’habitant. »  
Selon François Eynaud, cette rénovation de l’hôtel témoigne de « cette quête de qualité et d’excellence ». Pour se faire, un concept se voulant novateur a été introduit. Ce dernier consiste à marcher pieds nus dès l’arrivée à l’hôtel. « Nous avons amélioré et positionné notre marque en adoptant ce nouveau concept. » Quant au décor, l’emphase a été mise sur l’identité mauricienne, tant convoitée par les touristes. « Notre philosophie étant d’être proche de la clientèle, le décor est à la fois tropical, épuré et intense. »