« J’ai vu la mort en face. Je roulais tranquillement vers Port Louis quand une voiture a quitté la chaussée opposée de l’autoroute. J’ai klaxonné et j’ai appliqué à fond les freins mais je n’ai pu que la percuter. Je pense que la BMW dans laquelle je me trouvais m’a sauvé la vie. »

Yahia Nazroo

C’est en ces termes que l’avocat et photographe Me Yahia Nazroo parle aujourdhui, dimanche, de l’accident de la route spectaculaire dont il a été victime à Bois-Marchand, jeudi dernier 9 août.

C’est vers 6h40 du matin que la voiture de Me Yahia Nazroo est entrée en collision avec une  BMW qui est soudainement apparue devant lui. Cette voiture venait de l’autoroute en direction du Nord, alors que lui se rendait en direction de la capitale.

Le choc a été d’une rare violence et l’avocat a été bloqué dans l’habitacle de son véhicule puisque la portière était endommagée. Il a finalement été dégagé par des badauds arrivés sur les lieux en quelques minutes. La police s’est pointé quelques minutes plus tard pour faire les constats et rétablir la circulation en direction de Port Louis.

Les deux véhicules ont été sérieusement endommagées par cette collision qui n’a par miracle pas fait de victimes.

Les photos prises sur place montrent l’état très amoché des deux voitures, deux BMW et les traces qui montrent que l’autre voiture venait en sens inverse de l’autre côté de l’autoroute

Me Yahia Nazroo  s’en est sorti avec quelques blessures mais est toujours aujourd’hui dimanche en état de choc.

Il donnera sa version des faits à la police mardi prochain.