Le premier coup de pioche sera donné en mars 2019. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, lors d’une conférence de presse consacrée au Victoria Urban Terminal cet après-midi 17 janvier au bâtiment Air Mauritius.

Le ministre a déclaré, ce jeudi, que « Ccest le projet qui me tenait le plus à coeur, j’ai eu l’occasion de présenter beaucoup de projets, et celui-ci est un symbole de confiance dans l’avenir du secteur privé, public, en les investisseurs et les entrepreneurs ».  

Le Victoria Urban Terminal s’étendra sur cinq arpents et comprendra un marché, un espace pour parking, des foodcourt, un shopping mall de même qu’un shopping area, entre autres. De plus, la gare accueillera 590 bus par jour. « Les bus ne marcheront plus par compagnie mais par destination », a lancé le ministre. Ce terminal se veut moderne et s’élève au coût de plus d’un milliard apprend-t-on.

« Du côté du gouvernement, nous avons décidé d’allouer un bail de 60 ans aux promoteurs pour mesurer les risques », a expliqué Nando Bodha, qui a informé que le coût pour l’aménagement du marché central s’élèvera à Rs 90 M.

Lors de sa présentation, le ministre a expliqué également que les marchants ambulants n’ont pas été oubliés, car une place leurs sera dédiée. Quelque 1 000 étals seront mises à leur disposition. Le prix demandé pour la location des étals est de Rs 4 000. « Nous avons pris tout le monde en compte », a déclaré le ministre.