Le vide-greniers est un nouveau concept qui prend de l’essor à Maurice parmi le public et ceux qui y participent comme vendeurs. On y a recours pour se faire de l’argent, pour se débarrasser d’objets qui ne sont plus utiles ou encore pour faire de bonnes affaires… Ils étaient nombreux à répondre présents, dimanche matin, au rendez-vous mensuel à La Place Cap Tamarin. Dans une ambiance conviviale, visiteurs et participants se sont côtoyés.
Il est à peine 8h et La Place Cap Tamarin est déjà bondée. On se croirait à une fancy-fair, tant les gens sont nombreux. Les visiteurs viennent principalement des villages voisins. Pour eux, le vide-greniers, qui se tient chaque premier dimanche du mois dans la localité, est un rendez-vous incontournable. Dans la foule, on retrouve également ceux qui ont parcouru des dizaines de  kilomètres pour arriver à une heure où ils pourront encore faire de bonnes affaires. Tout le monde semble s’être fixé cet objectif. Comme le précisent Marie-Anne Perrier et Anik Bergonzoli, c’est durant la première heure que l’on trouve les meilleures occasions. Les habitués le savent !
C’est dans un espace convivial et dans une ambiance familiale que se côtoient participants et visiteurs. Le centre de La Place Cap Tamarin, qui abrite un espace pour les enfants, est le point de rencontre des tout-petits, pendant que leurs parents négocient les meilleures offres. Un premier tour des échoppes pour découvrir les produits ? tous de seconde main, comme le veut le concept du vide-greniers ? qui sont proposés pour l’occasion : vêtements, chaussures, articles de maison, objets décoratifs, vaisselle, livres, DVD, CD…