Rakesh Kumar Beesoony est mort d’une fracture du crâne. C’est ce que révèle l’autopsie pratiquée aujourd’hui dimanche 14 juillet par le médecin légiste.

Ce dernier a été victime d’un accident de la route d’une rare violence ce samedi 13 juillet survenu à Petite-Rivière Noire, impliquant un autobus, une voiture et un van de la compagnie Logidis.

Il était au volant du van au moment des faits. Son véhicule a été violemment percuté par l’autobus qui a tenté d’éviter la voiture, qui avait quitté sa voie et avait tenté de dépasser avant de se rabattre devant le van. Il a fallu l’intervention des pompiers pour l’extirper de son véhicule. Il a été transporté d’urgence à la clinique Cantin, et son décès a été constaté par le personnel soignant.

Sept autres personnes ont été également blessées. Elles ont toutes été transportées à la clinique Cantin par les pompiers présents sur les lieux pour être ensuite transférées à l’hôpital Victoria.

Selon le chauffeur de l’autobus, M. Raboude, le drame s’est produit quand la voiture venant en sens inverse, soit en direction de Rivière-Noire, a quitté sa voie pour dépasser et se rabattre devant le van.

« J’ai essayé d’éviter la voiture qui a surgi devant moi », dit-il. Mandés sur les lieux, les pompiers ont eu fort à faire pour sortir la victime, piégée dans son véhicule. C’est à la clinique Cantin que son décès a été constaté.