L’enregistrement du MP auprès de la Commission électorale a créé des remous entre Alan Ganoo et Atma Bumma.

Réclamant la paternité du MP, les deux anciens camarades de parti se sont croisés dans les couloirs de la Commission électorale, où se tient l’exercice d’enregistrement des partis.

« Vander! », devait lancer Atma Bumma à Alan Ganoo, qui lui a rétorqué : « Twa ki ti pe vann MMM ».

Au final, le Commissaire électoral les a informés qu’ils ne pourront enregistrer le MP en raison de leur dissidence. Il reviendra à la cour de trancher à qui appartient le parti.

Pour rappel, dimanche à la mi-journée, le MP a annoncé rejoindre l’alliance PTr/PMSD. Mais environ deux heures plus tard, Alan Ganoo, alors président du parti, et Tanya Diolle devaient indiquer qu’ils soutiendraient le MSM.

Le MP s’est retrouvé scindé en deux.

Dans la soirée, Jean Claude Barbier a été élu président du MP alors qu’Alan Ganoo a été expulsé du parti.

Or, ce dernier réclame la paternité du MP, le parti et son logo étant enregistrés sous son nom, dit-il.

S’élevant contre ce point, le MP de Barbier a fait servir une mise en demeure à Alan Ganoo.