Deux questions se posent chez la famille Gervais après l’enlèvement de leur fille de 10 ans le lundi 9 décembre : comment et pourquoi? Rencontrés chez eux, à Résidence Ste Catherine, St Pierre, les proches expriment leur incompréhension.

Nasta Gervais, mère de la fillette, relate que, lundi 9 décembre, elle a cherché sa fille, qui était allée à la boutique du coin, dans le voisinage avant de signaler sa disparition à la police.

Pascal, le père de la victime, indique connaître le suspect, Satyam Goodur, « comme une connaissance ». Et d’ajouter : « Mo trouv li zis kot laboutik. Enn bonzour koumsa san plis. Zame li finn vini mem dan mo lakour ».

Du côté de la famille du suspect également, l’on critique les rumeurs colportées. Sarita, la mère du suspect, relève que, contrairement à ce qui a été rapporté, son fils vivait seul à l’arrière de sa maison, dans un deux-pièces qui lui appartenait.

« Ce qu’il a fait est impardonnable », confie-t-elle. « Si mo ti kone sa tifi-la ti dan lasam, mo ti pou al tir li ». Elle dépeint son fils comme quelqu’un de « sans embrouilles » qui « vini rant kot li, bat so ti zafer saem tou ».

Soulignons que les proches du suspect et de la victimes déplorent les « fausses informations » relayées par rapport à cette affaire. Nasta Gervais regrette que des détails indécents de cet enlèvement aient été rapportés, et ce, sans considération pour l’avenir de sa fille.

Ce mercredi 11 décembre, Satyam Goodur, 45 ans, a été placé en détention après sa comparution en cour de Moka. Deux charges provisoires ont été retenues contre lui : « causing child to be sexually abused » et séquestration.

Cet habitant de Résidence Ste Catherine est soupçonné d’avoir enlevé une fillette de 10 ans le lundi 9 décembre. Ce jour-là, elle s’était rendue à la boutique du coin avant de disparaître. Elle a été retrouvée le lendemain dans la maison du suspect.

Satyam Goodur est de nouveau attendu en cour le 18 décembre.