Dans le cadre de la Journée internationale des personnes âgées, célébré le 1er octobre, un rassemblement d’associations de personnes de troisième âge s’est tenu au SVICC, à Pailles, ce mardi. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a lors de son intervention affirmé que s’il obtient un autre mandat, la pension de vieillesse passera à Rs 13 500.

« Sa li mo langazman, pansion Rs 13 500. Si ena de gran dimounn dan enn lakaz, li pou fer Rs 27 000 par mwa », a-t-il soutenu.

Le chef du gouvernement a également rendu hommage à tous les grands-parents ayant travaillé dur pour le développement de leur foyer et du pays.

« Lontan ti ena saret, zordi ena Metro Express », a-t-il lancé comme pour illustrer le chemin parcouru par le pays en termes de modernisation.

« Nou bann gran dimounn se enn veritab minn lor », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Premier ministre a également annoncé que le droit à la visite d’un médecin à domicile – qui était réservé jusqu’ici aux personnes âgées de plus de 75 ans – sera désormais offert à celles de 60 ans et plus.

Et d’ajouter : « Zordi li normal ek li enn obligasion pou okip zot. Nou resevwar, aster nou bizin done an retour ».

De son côté, le ministre de la Sécurité sociale, Etienne Sinatambou, a rappelé que « les personnes âgées ont les mêmes droits que tous les citoyens mauriciens et doivent être traitées avec respect ».

Il a lancé une mise en garde contre toute tentative de discrimination concernant les personnes âgées, en insistant sur le fait qu’elles sont à la base du développement social.