Vidya Golam est né en 1958 à la route Bois Chéri, dans la maison où il a toujours vécu. Avant-dernier enfant d’une famille de six, il était le fils du plus célèbre marchand de fleurs de la région de Moka. Tous les enfants Golam ont aidé leur père à travay dan karopour faire pousser les fleurs qu’il vendait au bazar de Curepipe. Après ses études primaires à l’école de Moka, Vidya fait la première partie de ses études secondaires au collège Trinity, à Rose Hill, l’un des collèges privés réputés de l’époque. Il fera son HSC dans une autre institution du secondaire privé réputé : le collège Bhujoharry de Port-Louis. Très tôt, Vidya se passionne pour les langues, décide de devenir prof d’anglais et commence à écrire. Il fait ses premières armes dans la presse en rédigeant des critiques de films en hindi et en commentant des sujets d’actualité sous un pseudonyme. Plus tard, il sera un correspondant régulier de la page culturelle du Nouveau Militantet publiedes textes d’actualité dans divers journaux. Au niveau professionnel, il entame des études universitaires par correspondance tout en continuant à travailler dans les karode fleurs de son père pour les payer. Après avoir obtenu sa licence universitaire, il est engagé comme enseignant d’anglais au couvent de Lorette de Quatre-Bornes, poste qu’il occupera toute sa vie.