Médine, l’une des références en activités économiques dans la région ouest, et qui a fêté son centenaire en 2011, confirme sa mutation avec une nouvelle vocation consacrée à l’enseignement supérieur. A cet effet, le dernier développement de taille est intervenu récemment avec l’assentiment officiel de la Tertiary Education Commission au projet de Talents Solutions Ltd, une filiale à 100% du groupe Médine, en association avec le Supinfo Institute of Information Technology (Paris), pour des programmes d’études supérieures en informatique d’une durée de 66 mois, soit l’équivalent à un cycle académique complet. Cette étape conforte les intentions du Médine Education Village en tant que Major Player dans le projet visant à faire de Maurice un Education Hub. En parallèle, la région de Cascavelle, le long de la route principale menant à Flic-en-Flac, se positionne davantage comme un pôle éducatif incontournable avec le démarrage de la Westcoast International Primary School cette semaine et le chantier à venir des résidences universitaires de High Standing.
La collaboration entre Médine Ltd, Talents Solutions Ltd et Educinvest, la société représentant Supinfo, remonte au Mauritius International Knowledge Investment Forum de 2013, qui s’était tenu au Hennessy Park Hotel à Ebène.Les contacts ont été approfondis avec la visite de travail à Maurice du président de Supinfo, Alick Mouriesse. L’accord avec SUPINFO, une école internationale d’informatique avec 36 campus dans le monde entier, notamment en France, au Canada, en Grande-Bretagne, au Maroc, aux Etats-Unis et en République populaire de Chine, a été signé en novembre de l’année dernière en vue de lancer le programme d’études supérieures à l’intention des étudiants mauriciens et étrangers, en particulier d’Afrique. En plus, Supinfo figure dans le Top 5 des institutions d’enseignement supérieur en informatique en France, selon une récente étude de Taylor Nelson Sofres (TNS) auprès d’entreprises de plus de 50 employés.
Le feu vert de la TEC porte sur quatre filières majeures, soitl’International Associate of Science-Computer Science Engineering d’une durée de deux ans, l’International Bachelor of Science-BSc Computer Science Engineering avec un programme de trois ans, l’International Bachelor of Science with Honours-BSc (Hons) Computer Science Engineering et l’International Master of Science – MSc Computer Science Engineering de cinq ans.
Ces cours comportent toute une série de stages pratiques, présentés comme l’élément-clé du curriculum. Les promoteurs avancent que “la Supinfo est accréditée et soutenue depuis de nombreuses années par les leaders mondiaux de l’informatique, qui reconnaissent la qualité de ses cours spécialisés”. Des accords de partenariat ont été conclus avec Microsoft, leader mondial en logiciels, Oracle-Sun, un incontournable dans le domaine des logiciels d’entreprise, Cisco Systems, leader mondial en réseaux de communication, IBM, INTEL, Sybase, Apple et Novell.
Les étudiants inscrits pourront s’attendre à bénéficier des stages pratiques dès la première année avec des stages de six mois à plein temps pour ceux étudiant pour un Master. A Maurice, Supinfo a déjà signé des accords de stage avec Ceridian et Accenture mais compte bien collaborer avec d’autres entreprises.
Les stages en entreprises sont obligatoires, un ou deux jours par semaine, dépendant du niveaux et possibles pour les étudiants locaux durant les vacances entre deux années d’études. La possibilité d’aller suivre des cours dans l’un des 35 autres campus dans le monde est également envisageable. Les autres facilités annoncées sont la garantie que l’administration académique soit assurée par Supinfo dans sa totalité, allant du contenu des cours et du matériel académique aux examens et diplômes avec les membres du corps professoral et les Guest-Speakers sélectionnés par les soins de Supinfo.
Des locauxsur mesure
Les étudiants auront également un accès online 24/7 aux e-books, notes de cours, exercices et autres matériels. Supinfo détient plus de 90 000 vidéos éducatives alors que les parents peuvent suivre les progrès académiques de leurs enfants de manière régulière sur le site web dédicacé de Supinfo.
Supinfo viendra agrémentera l’offre de cours postsecondaires disponibles au Médine Education Village qui héberge des institutions de renommée, dont l’ESCP Europe avec des cours de Master en Strategy and Organisation Consulting depuis mars dernier, l’ESSEC dispensant des cours pour les cadres (Executive Education), avec déjà quatre promotions à Maurice et Vatel, école d’hôtellerie qu’on neprésente plus.
Dans le cadre du programme de lancement de ces cours supérieurs, un Open Day sera organisé  le 12 juillet à Pierrefonds pour les étudiants potentiels et leurs parents. Cet exercice se déroulera en présence du président de Supinfo, qui fera le déplacement à cette occasion. Les qualifications requises pour les admissions sont un minimum de 2 A-Levels, dont les mathématiques ou la physique, le Baccalauréat français ou international et un minimum de 5 O-Levels + 1 an de Foundation Certificate etla validation d’une équivalence par le comité d’admission de Supinfo.
Commentant cette nouvelle phase du Médine Education Village Concept, avec pour ambition de mettre en place « a unique integrative project of education, research and innovation » et une intégration totale dans cette partie de l’Ouest tout en propulsant Maurice comme « a place-to-be to grasp the African opportunities for the next twenty years », Thierry Sauzier, Managing Director et Deputy Chief Executive Officerdu Médine Group, ne cache pas sa satisfaction pour ce partenariat avec Supinfo en soulignant d’emblée que « cette association  constitue un pas de plus dans le développement de notre Education Village. »
« L’alternative Médine Education Village présente un double intérêt pour les étudiants africains. D’une part, ils pourront bénéficier de formations de qualité équivalente à celles disponibles en Europe à un coût inférieur et, d’autre part, ils pourront tirer avantage d’un environnement beaucoup plus accueillant en matière de procédures pour l’obtention des visas étudiant par rapport à celles en vigueur dans des pays européens et de plus en plus restrictives et contraignantes », poursuit le Managing Director etDeputy Chief Executive Officer.
Le Médine Education Village ne compte pas s’arrêter en si bon chemin car des contacts ont été établis avec d’autres institutions de haut niveau en vue de contribuer à positionner Maurice en tant que  « Education Hub for Africa » pour capter ce marché africain en pleine expansion.
Pour accommoder ces cours des nouveaux partenaires de l’enseignement supérieur pendant leur phase de démarrage d’activités à Maurice, plus de 1000 m2 de salles de classe sont en construction à Pierrefonds et seront livrés en novembre 2014. Dans un deuxième temps, lorsque ces institutions auront atteint leur vitesse de croisière dans le recrutement et les cours, Médine Property compte construire des locaux sur mesure à leur intention, sur le campus de Flic-en-Flac, couvrant une superficie de 34 hectares, comprenant trois volets spécifiques, des University Buidings, un Student Housing et des facilités de parking.
La construction de résidences universitaires s’adresse à des étudiants mauriciens et internationaux suivant un cursus universitaire dans la région et dans le centre de l’île. Ces résidences pourront accommoder 144 étudiants. Ce complexe sera constitué de trois bâtiments, proposant plusieurs types de logements aux étudiants, selon leurs préférences, besoins et portefeuilles, dont 48 studios individuels avec kitchenette et salle de bain/ WC, 42 studios individuels avec salle de bain/WC, et cuisines communes et neuf appartements de six chambres chacun.
Médine envisage d’opérer une navette entre Flic-en-Flac et Phoenix pour faciliter les trajets des étudiants vers les institutions tertiaires du pays, qui se trouvent à ce jour surtout à Ébène, Phoenix, Réduit et Moka.
Dans l’immédiat, la Westcoast International Primary School a démarré ses activités depuis la semaine écoulée 2014 dans ses nouveaux locaux le long de la route de Flic-en-Flac, jouxtant le campus. Quelque 240 élèves sont concernés. Le conseil d’administration de Westcoast a engagé des discussions avec Médine Property pour ouvrir une section secondaire anglophone dans la même région, répondant ainsi à une demande croissante des habitants de l’ouest. Westcoast International Secondary School pourrait ainsi voir le jour en 2015.
En attendant, cet aménagement transformant le paysage dans cette partie de l’Ouest, la construction d’un centre sportif de grande qualité est annoncée pour cette année en partenariat avec A.C.D. Girardet, la firme d’architectes qui a conçu le Centre Roland Garros, à Boulogne, le tout confirmant le mandat que « Médine will build in Mauritius an