Réalisez votre plein potentiel… Encore un livre sur le développement personnel comme il en existe tant, direz-vous ! Oui, sauf qu’ici nous avons affaire à Kin Tue Fee, un enfant de l’île Maurice, qui a connu une vie suffisamment étonnante pour qu’il puisse avoir envie de partager ce qu’il en a appris. Et il le fait de manière très terre à terre, avec plein de conseils, en s’inspirant de ses lectures sur le développement personnel et de sa propre expérience de la vie. Une vie assez spéciale qui l’a mené des chantiers navals d’Écosse aux champs pétroliers canadiens avant de se consacrer au développement personnel.
« Je ne suis pas un gourou et je n’apporte rien de nouveau avec mon livre », dit tout de go Kin Tue Fee. « En fait, je m’intéresse à la psychologie appliquée depuis très longtemps et j’ai voulu faire une synthèse de toutes mes lectures, mais en abordant ces questions par le côté pratique, sans trop rentrer en profondeur et en m’inspirant de ma propre expérience. » Il a réactualisé son livre Become your best en 2014, puis il l’a fait traduire en français pour la publication qu’il présente actuellement à Maurice. Il donne une séance de dédicaces aujourd’hui au Bookcourt du Caudan, le 18 février à la librairie de l’Atelier, puis le 28 février au Bookcourt de Bagatelle, à chaque fois de 11 à 15 h. Il propose également un atelier sur le développement personnel le 21 février à l’hôtel Saint-Georges de 13h30 à 15h30 (Rs 800 avec un livre inclus). Kin Tue Fee anime aussi des séminaires sur le leadership et le management et a publié dans ce domaine le livre intitulé Think people first.
Kin Tue Fee a en fait commencé sa carrière dans l’architecture navale et, comme la formation qu’il recherchait n’existait pas dans ce domaine à Maurice, il est parti suivre ses études d’ingénierie à Glasgow, en Écosse. Son premier contact avec le Canada remonte à cette période, où il est allé avec trois camarades mauriciens travailler dans les champs de tabac pour gagner sa vie pendant les vacances.
S’il a dessiné des bateaux de pêche en Écosse, des remorqueurs ou des petits ferrys, il a aussi été sollicité pour travailler plus tard sur un des plus grands chantiers pétroliers du Canada. Ces aventures l’ont également mené au pôle Nord pour les besoins de la prospection pétrolière, ce qui lui fait penser qu’il était peut-être alors le seul Mauricien à avoir approché la région arctique à cette époque. Il a travaillé dans le service civil comme inspecteur de bateau mais a dû, à un moment donné, alors que ce secteur connaissait de grands changements, décider de donner une autre orientation à sa carrière.
C’est ainsi qu’il est passé au management et qu’il est devenu dans le service civil une sorte de modèle de réussite parmi ceux qu’on désigne au Canada comme appartenant aux minorités visibles. Il s’est donc mis au coaching et au consulting, activité à laquelle s’est ajouté l’atout supplémentaire du bilinguisme anglais-français, très apprécié en Amérique du Nord.
Comme beaucoup de personnes vivant loin de leur pays natal, Kin Tue Fee a un jour été rattrapé par ses années de jeunesse et a connu un gros vague à l’âme. Ce Mauricien présentait toutes les apparences de la réussite, puis un jour, la mort d’un proche là-bas, dans l’île tropicale, a déclenché ce qu’il appelle sans honte ou fausse pudeur une dépression. Aussi cette expérience a-t-elle constitué l’élément déclencheur qui allait le pousser à se ressaisir, se documenter, lire et chercher des solutions pour mieux rebondir. Il en partage les fruits avec ce livre bourré de conseils pour améliorer sa santé physique, émotionnelle, mentale et financière.