L’Âge de pierre, le dernier livre de photographies de Jano Coacaud, sera lancé la semaine prochaine. En avant-goût, voici quelques images de cet album qui rend hommage au basalte.
Avant de quitter Maurice, au début des années 80, Jano Couacaud publia Borlamer. Plus qu’un superbe livre de photos en noir en blanc, c’était surtout l’histoire du port raconté par ses principaux acteurs, à qui on donnait la parole pour la toute première fois : les dockers. Le photographe a ensuite vécu en Australie et effectué plusieurs voyages à travers le monde. Il en a ramené des photos qui devaient faire l’objet de sa première exposition après son retour définitif à Maurice, après trente ans passés à l’étranger. Depuis, il travaille sur plusieurs projets photographiques avec une dimension historique et sociale et vient de terminer l’un d’entre eux. Il s’agit de L’Âge de pierre, un beau livre de photographies qui a pour sujet le basalte, ce résultat de l’explosion de lave volcanique en plein océan Indien sur lequel Maurice a été bâtie. Les images de Jano Couacad font découvrir à quel point cette pierre volcanique fait partie du quotidien de notre île, trop souvent associée aux lagons, aux plages et aux cocotiers. À la suite du photographe, nous entreprenons une promenade à l’intérieur du pays pour découvrir le basalte, d’abord à l’état brut, et recouvert de végétation dans les montagnes chères à Malcom de Chazal. Ensuite, dans les différentes formes que lui ont donné les hommes en l’extrayant de la terre pour le couper, le découper, le sculpter, pour en faire le matériau de construction avec lequel ils ont tout construit : les défenses militaire, les usines et leurs cheminées, les routes, les ponts, les bâtiments et maisons, ainsi que les rues des villes. Sans oublier les églises, tombes et monuments qui défient le temps et les éléments. L’Âge de pierre est un très beau livre qui, comme l’écrit Jean Pierre Lenoir dans sa préface, est « une invitation à une promenade à travers Maurice sous un angle original, encore jamais exploré. Terre de basalte chargée d’histoire et riche de ses cultures, voici Maurice redécouverte au-delà des clichés touristiques ». C’est une redécouverte salutaire et dont nous offrons un avant goût avec ces quelques images.