Quatre jours après avoir été retrouvé gisant sur l’asphalte de l’artère principale de Vieux-Grand-Port, Henry Toussaint, 83 ans, et habitant la région, a rendu l’âme tôt ce matin aux soins intensifs de l’hôpital de Rose-Belle. Le principal suspect de cette agression mortelle, Rajesh Ramjeet, 56 ans, est en cellule policière depuis dimanche.
Les policiers affectés au poste de Vieux-Grand-Port se sont retrouvés au départ avec un cas de Serious Assault sur la personne d’Henry Toussaint survenu dimanche dans la matinée. Toutefois depuis le décès de la victime ce matin à 6 h 45, il s’agit à présent d’un homicide. L’enquête policière prend désormais une autre tournure.
Selon les informations disponibles, la victime a été retrouvée dimanche matin gisant sur la route Royale de Vieux-Grand-Port. Présentant de multiples blessures, l’octogénaire a été évacué de toute urgence à l’hôpital Jawaharlal Nehru pour les premières assistances médicales avant d’être transféré à l’Intensive Care Unit. Par ailleurs, l’enquête devait rapidement permettre aux policiers d’obtenir les aveux du voisin de la victime, Rajesh Ramjeet. Cet agent de sécurité a relaté le scénario des dernières heures entraînant cette agression. Il était aux environs de 10 h 20 dimanche, quand les deux hommes ont eu une altercation verbale houleuse avant d’en venir aux mains. Toutefois, aucun détail n’a transpiré de l’enquête policière quant à la nature exacte de la dispute entre ces deux habitants de Vieux-Grand-Port.
Dans son statement à la police, Rajesh Ramjeet a allégué que Henry Toussaint l’avait dans un premier temps agressé avec son bâton de marche. Il a soutenu qu’au moment où il aurait tenté d’arracher la canne des mains de l’octogénaire, ce dernier aurait lourdement chuté sur l’asphalte, d’où ses blessures. L’autopsie, qui était toujours en cours dans la matinée à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre à Candos, devrait fournir de plus amples détails quant à la nature des blessures de la victime et aussi la cause exacte de sa mort en vue de contribuer à l’avancement de l’enquête policière.