Le Club Maurice a entamé sa campagne lors de ces VIIIes Jeux de la Francophonie qui ont débuté vendredi soir à Abidjan en Cote d’Ivoire. Après les sélections nationales de football masculin et de basket-ball féminin, et les lutteurs hier, ce sont les athlètes de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) qui seront en actionce soir . Le premier a entré en compétition sera le recordman national du poids (17m62), nommément Bernard Baptiste. Il sera engagé lors de la finale de ce concours qui est prévue à 19h50, heure de Maurice. Il a déclaré à Week-End que sa tâche sera très difficile surtout face à un certain Frank Elamba du Congo, quatrième lors des derniers Jeux olympiques de Rio au Brésil avec une performance de…21m20. A noter que les sprinteurs Joanilla Janvier, Jean-Yan Degrace, Jonathan Bardottier et Jean-Daniel Lozereau seront eux organisés au premier tour du 100m à partir de 20h20.
« Il faut être réaliste surtout lorsqu’on est face d’un certain Frank Elamba (21m20) ». C’est ce qu’a déclaré Bernard Baptiste à Week-End en fin de semaine. Car pour lui, le Congolais Frank Elamba est un colosse et demeure le grand favori de ce concours, d’autant qu’il a pour référence, une quatrième place lors des derniers Jeux olympiques de Rio. « Si ou trouve sa piti ki fete passe divan mwa la, li couma dire montagne corps de garde ki ena 2 piti ! », nous déclarait d’ailleurs Bernard Baptiste avec beaucoup d’humour lors de notre conversation téléphonique.
L’objectif pour le Rodriguais est de lancer au-delà des 17m50 comme il l’avait du reste déclaré lors d’un entretien à Week-End, il y a quelques semaines de cela. « Dans ma tête, je vais donner le meilleure de moi-même pour essayer de lancer au-delà des 17m50. Ce qui sera déjà quelque chose de positif, d’autant que le niveau en Afrique est très élevé. Peut être à l’avenir je pourrai rivaliser avec les Africains. Pour l’heure, c’est vraiment compliqué », a-t-il fait ressortir.
Conditions idéales à Abidjan
Pour Bernard Baptiste, la préparation s’est bien passée, notamment avec des participations à des stages et compétitions en Afrique du Sud, en France et récemment un stage résidentiel de dix jours dans un hôtel à Flic en Flac. « Je suis fin prêt. Je n’attends que le début de la compétition. Je suis satisfait de ma préparation et j’estime que nous avons fait ce qu’il fallait pour être en forme au moment voulu. Nous avons eu une séance de musculation à notre arrivée à Abidjan. Tout s’est bien passé. Il n’y a pas de douleurs, pas de blessure. Je dirai donc que les feux sont au vert », a-t-il fait ressortir.
?Le responsable de la commission technique national de l’AMA, Joël Sévère, est pour sa part très satisfait des conditions qui prévalent à Abidjan. Il y a eu quelques bagages qui étaient égarés, mais à vendredi, tout était rentré dans l’ordre. « Les athlètes sont tous en bonne santé et contents des facilités qui ont été mis à leur disposition au Village des Jeux. Nous avons été très bien accueillis. Nous sommes bien hébergés et la restauration est de bonne qualité. Nous n’avons pas à nous plaindre. Je dirai même que les conditions ici à Abidjan sont meilleures que celles que nous avons connues, il y a quatre ans, lors des Jeux de Nice en France. Même dans le bus mis à notre disposition, nous avons des facilités de wifi », a-t-il fait remarquer.
Bonne ambiance
Joël Sévère dit avoir également pu superviser une séance d’entraînement au stade où est prévue la compétition et s’est dit satisfait des facilités offertes aux athlètes et entraîneurs. « Nous avons aussi tenu une séance de musculation dans un gymnase privé que nous avons payé. Cela s’est bien passé et tout le monde est satisfait », a-t-il indiqué. Ce qui réjoui encore plus Joël Sévère, c’est l’esprit d’équipe qui règne au sein de la sélection nationale d’athlétisme. « Nous sommes tout le temps ensemble, que ce soit au petit déjeuner où lors des autres repas. Je suis très content de l’esprit de groupe instauré à travers nos différents déplacement à l’étranger cette année, sans compter le stage résidentiel tenu récemment à Flic en Flac », a-t-il souligné.? ?D’autre part, on notera la participation de Jonathan Drack (16m21) lors de la finale du triple saut homme prévue pour demain soir à 20h40. Il sera ensuite en action, ce jeudi à 18h30, lors de la finale de la longueur où sa meilleure performance est de 7m74. On rappellera aussi la finale dame du javelot où sera engagée Jessika Rosun (51m35), mercredi soir à 18h30. A noter que la sélection nationale féminine de basket ball sera en action aujourd’hui pour le compte de la poule D. Les Mauriciennes joueront face au Niger, alors que l’autre match de la poule opposera le Sénégal à la Guinée. En football masculin, les joueurs de Fidy Rasoanaivo joueront demain face au Gabon pour le compte de la poule C, alors que l’autre match du groupe mettra aux prises le Maroc au sénégal.