Vikram Sola a longtemps mangé son pain noir. Blessé dans les stalles sur Surprising Dream  où il avait été contraint à cinq mois de repos, l’apprenti mauricien avait repris du service durant la présaison 2014. Il lui aura fallu attendre 24 journées de compétition avant de retrouver le sourire avec Straight Jab le 10 août dernier.
« L’attente était longue, très longue même, je dirais. Ma dernière victoire remonte au 6 avril 2013 avec Royal Day. Puis, je me suis blessé avec Surprising Dream le 28 septembre dernier J’ai rechaussé les étriers le 14 janvier dernier à la reprise du training des chevaux pour la nouvelle saison. Tout compte fait, j’ai patienté huit mois avant de retrouver la winner’s enclosure», lâchera Vikram Sola, une poignée de minutes seulement après sa victoire qui, visiblement, l’aura libéré psychologiquement.
« Straight Jab n’avait couru que trois fois durant sa jeune carrière au Champ de Mars. Mais la progression était palpable. Il y a eu un reschooling du cheval par Robbie Burke, suivi d’un bon barrier trial. Moi, je l’ai entraîné mercredi et vendredi précédant sa dernière course. J’ai eu un bon feeling, même s’il n’était pas transcendant dans son travail ».
Dans l’épreuve d’ouverture de la 24e journée, le coursier de Maingard, deuxième favori de la course, n’a laissé personne diriger les opérations. Le Monty Roberts Blanket aidant, Straight Jab est bien sorti des boîtes. « J’ai fermé l’option de Cédric Ségéon qui voulait lui aussi placer Keep Walking devant. Bien au train, ma monture a couru détendu et au tournant il a bien accéléré pour enfin ouvrir son compteur », raconte Sola qui signait un 100% de réussite, n’ayant qu’une monte durant la journée dominicale.
La veille, sur ses trois montes, l’apprenti mauricien a tiré son épingle du jeu en accrochant une deuxième place avec Chinese Gold. « Ce cheval retrouvait la compétition après deux mois. Quand j’ai sorti la cravache en ligne droite, il a tiré à l’extérieur. Le gagnant Freedom avait cependant tout en sa faveur ». Mr Wolf, selon Sola « a couru dans une catégorie trop élevée pour ses aptitudes », alors que Grand Baie « a été décevant ».