Le dîner célébrant la victoire de Petite-Rivière Noire SC au Charity Shield 2014 a été l’occasion pour Alan Ganoo et Joe Lesjongard, candidats désignés de l’alliance PTr-MMM au N° 14, de parler de leur implication dans le monde sportif. Hier soir, c’est en compagnie des champions de l’Ouest et de leurs dirigeants qu’ils ont célébré, à Villa Caroline, le premier trophée remporté sous l’ère professionnelle. « Cette célébration est l’occasion pour moi de montrer aux dirigeants et aux joueurs que je leur suis solidaire. Ils savent combien d’années de collaboration nous comptons. En tant que député de la région, je souhaite qu’ils sachent qu’avec l’arrivée du prochain gouvernement, l’État reconnaîtra leur talent en tant que jeunes sportifs. Nous avons salué la performance exemplaire de cette équipe il y a 10 ans, en compagnie de Paul Bérenger, et aujourd’hui, nous sommes à nouveau ensemble afin de célébrer cette grande victoire », dit Alan Ganoo, en faisant référence aux contributions multiples de son parti au domaine footballistique pour la région Ouest. Son initiative d’encourager et de pousser les jeunes sportifs mauriciens a été appuyée par le deuxième candidat de l’alliance PTr/MMM dans cette circonscription, Joe Lesjongard : « Si dans la vie ou vive ou passion, personne pas pou capave arrete ou. Grâce au travail de dirigeants dévoués, vous ne devrez vous imposer aucune limite. Avec l’encadrement approprié et en vivant à fond votre passion, vous ferez des miracles », a-t-il lancé aux grands vainqueurs de ce tournoi de football.
« J’espère que l’équipe de Petite Rivière Noire fera honneur à Maurice aux prochains championnats et qu’elle saura défendre nos couleurs. Je suis fier des talents de Rivière Noire », a conclu Alan Ganoo.
Également présent à ce dîner, Mario Montil, principal sponsor de l’équipe, considère cette victoire sous l’ère professionnelle comme un rêve devenu réalité. « Alan Ganoo a toujours su que j’étais un passionné de football et m’a demandé d’apporter mon aide à l’équipe de Petite Rivière Noire. Nous ne pouvons pas encourager uniquement les équipes internationales ; ma vision pour le football mauricien a toujours été de le professionnaliser et aujourd’hui c’est un rêve que la ligue professionnelle a réalisé à Maurice. Nous avons désormais 15 joueurs de Petite-Rivière Noire qui vivent de leur passion et c’est incroyable. »