Pour faire taire les commentaires désobligeants et donner une nouvelle image de leur quartier, les jeunes de La Valette, Bambous, ont commencé à s’organiser et à se mobiliser. Une association a été créée et diverses activités sont organisées pour le bien-être de tous les habitants. Mais quelques problèmes subsistent…
En ce début d’après-midi, il n’y a pas grand monde dans les rues de La Valette. Quelques jeunes font une partie de foot sur le terrain de basket-ball; d’autres jouent aux cartes dans un container abandonné. En route pour le village, nous avons croisé quelques habitants faisant le trajet à pied, de la route principale de Bambous. Rares sont les autobus qui font le crochet à ce petit village le matin et l’après-midi, ce qui est source d’inconvénients pour tout le monde. Les habitants doivent marcher 1,2 kilomètre pour rentrer chez eux ou pour aller prendre le bus. Ils ne comprennent pas cette situation, mais nous avons appris que les autobus ne font pas la route jusqu’à La Valette suite au refus de certains habitants de payer leur trajet.