L’ambiance le long de la route côtière de Rivière-Noire pendant la journée d’hier confirmait la tenue des élections villageoises avec un mouvement de véhicules et un mouvement inhabituel des habitants dans des points stratégiques des treize villages concernés. Mais à la clôture des bureaux de vote sur le coup de 16 heures, le taux de participation restait faible, avec seulement un électeur de Rivière-Noire sur deux se rendant aux urnes pour élire les 117 conseillers de village. Deux villages, La Gaulette au sud du district (72,65 %) et Gros-Cailloux au Nord (63,42 %), sauvent la mise en termes de participation.
Le centre du principal village de l’Ouest, Bambous, avec ses 9 920 électeurs inscrits, donnait l’impression de vivre à fond ces élections villageoises. Le périmètre des 200 mètres autour des deux centres de volet, le long de la route Royale, était pris d’assaut depuis très tôt le matin par les agents des principaux groupes politiques installant leurs tables pour accueillir les votants.
À un certain moment de la journée, le trafic de véhicules subissait des ralentissements en raison de l’affluence sur la route Royale. Le va-et-vient des habitants de Bambous pouvait laisser croire que le taux de participation allait être au-dessus de la moyenne pour l’ensemble des 130 villages. Mais la tendance à la morosité enregistrée à la mi-journée se maintenait à la fermeture des bureaux de vote malgré un forcing de dernière heure en cours d’après-midi.
Le taux de participation à Bambous n’est que de 33,77 %, soit un peu moins de 20 points en dessous de la moyenne générale. Seuls 3 350 électeurs se sont rendus aux urnes. Des taux de participation de moins de 35 % ont été enregistrés dans les villages de Grande-Rivière-Noire (21,54 %) et Baie-du-Cap (31,13 %), alors qu’Albion est juste au-dessus avec 36,06 %.
Plus au nord du district de Rivière-Noire, dans les villages voisins de Gros-Cailloux et Petite-Rivière, l’enjeu était de taille avec deux principaux groupes, l’un d’obédience travailliste et l’autre affilié au MMM, s’affrontant.
Tout l’attirail typique d’élections générales avait été déployé avec tables d’agents politiques et animation musicale et également une logistique de transport à toute épreuve. Le résultat est payant avec un taux de participation de 63,42 % sur les 2 217 électeurs inscrits pour Gros-Cailloux, et 52,46 % pour les 3 373 électeurs de Petite-Rivière.
Le village de La Gaulette se retrouve avec le plus for taux de participation, soit 72,06 % avec un potentiel de 1 521 électeurs. Il faut dire que la mobilisation était de mise dans ce village où l’équipe de candidats avec une machine à coudre comme symbole affiche son optimisme dans la victoire.
À Flic-en-Flac, où le taux a atteint 60,03 % à 16 heures, trois principaux groupements, l’un avec pour symbole un lion, proche du pouvoir, l’autre avec une lampe s’apparentant à l’opposition et le troisième avec une coquille, une dissidence de la majorité sortante, se sont battus sur le terrain pendant toute la journée pour mobiliser les électeurs. Jusqu’à la dernière minute, les différents candidats ont effectué du porte-à-porte pour tenter de convaincre les électeurs hésitants.