La cavale de Warren Danilo Patrick Vallet, 30 ans, n’a duré que 24 heures. Il s’est enfui du tribunal de Grand-Port vendredi, où il devait être inculpé sous une accusation provisoire de « Drug dealing for the purpose of selling » après la saisie de 61 doses d’héroïne chez lui, à Ville-Noire, Mahébourg. La police a arrêté deux complices qui l’ont aidé dans sa fuite. Ils sont attendus en justice aujourd’hui pour leur inculpation provisoire.

Warren Vallet, un récidiviste de 30 ans très connu dans le Sud, a fait l’objet d’un mandat de perquisition de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) du Sud, jeudi. Outre la drogue, la police a saisi des feuilles en aluminium et du ruban adhésif, utilisés pour empaqueter l’héroïne. Sa concubine de 19 ans a été relâchée après que le trentenaire l’a disculpée. Le lendemain, Warren Vallet a été emmené au tribunal de Grand-Port suivant son arrestation.
Menottes aux mains, le récidiviste a violemment poussé deux policiers de l’ADSU assignés à sa surveillance et s’est échappé de l’enceinte du tribunal, où l’attendait une motocyclette pilotée par Brando Dakota Colas, 26 ans. Ils ont pris la fuite en direction de Ville-Noire. Les deux officiers ont alerté leur supérieur avant de se rendre à l’hôpital de Mahébourg pour des soins, l’un des deux ayant obtenu trois jours de congé maladie.