Le centre-ville de Rose-Hill sera appelé à changer de visage avec le projet de relooking de la ville présenté au conseil municipal cette semaine. Un rapport préliminaire intitulé “Revitalisation of town centre of Rose-Hill” a circulé. Le maire Philippe Boudou évoque la nécessité d’offrir un « lifting » à la ville afin de lui doter d’un look plaisant et offrir aux citadins un environnement convivial pour faire son shopping avec les facilités et aménités nécessaires pour davantage de confort. Un comité technique sera institué prochainement afin de se pencher sur les différentes implications de ce projet d’envergure multiphases. Plusieurs infrastructures nécessiteront une remise en état ou une révision, notamment la gare routière afin de décongestionner le trafic, l’Arab Town, la construction d’un nouveau marché et les accès piétons, entre autres.
Rose-Hill est stratégiquement située entre Beau-Bassin et Quatre-Bornes, avec un accès direct à la cybercité d’Ébène et l’est de l’île. Cette position géographique centrale est une des principales raisons ayant contribué à faire de Rose-Hill une ville florissante, jouissant d’une croissance relativement constante depuis les années 80’, avec ses commerces, écoles, bureaux et banques. Cependant, au cours des dernières années, les activités économiques ont connu une certaine morosité due à une série de facteurs. La ville est d’autant plus délaissée par le public, qui préfère se rendre dans des centres commerciaux offrant des facilités de parking et de restauration sur place.
Ce projet de relooking de Rose-Hill a pour but d’offrir un nouveau cachet au centre-ville et de réanimer les artères principales de la ville, visant à créer un environnement plus attrayant et plus convivial pour les emplettes. Rendre le centre-ville plus accessible et sans danger pour les piétons est une autre finalité de ce projet, notamment en démarquant plus adéquatement la chaussée des trottoirs. II est également question d’assurer le développement durable et de prendre en considération toutes les parties prenantes, y compris les opérateurs économiques et les organismes gouvernementaux.