Deux victoires sur trois montes lors du week-end comprenant les 23e et 24e journées, Vinay Naiko a frappé fort surtout avec Man To Man qui a marqué les esprits en vue du Maiden 2014 tout en offrant un deuxième succès à l’écurie Mahess Ramdin avec Al Romanov.
Si Naiko a terminé à la septième place avec Dunraven le samedi, il allait réussir un «deux sur deux» le lendemain pour porter son total de victoires à cinq.
Alors que Rye Joorawon avait fait triompher Man To Man lors de la 20e journée et qu’il était sollicité par l’écurie Foo Kune pour piloter Diamond Light, l’état-major de l’écurie Serge Henry devait se tourner vers Naiko pour être en selle dans The Supertote Golden Trophy.
Man To Man n’a pas eu une course de tout repos ayant couru le nez au vent, forcé à faire l’extérieur de Diamond Light, alors qu’à l’avant Vettel imposait un bon rythme à la course. Dans la ligne droite finale, le coursier de l’écurie Gujadhur semblait se diriger vers sa première victoire 2014, mais Man To Man, sous la selle de Vinay Naiko, vint le coiffer sur sur la ligne d’arrivée.
«Cette victoire me fait beaucoup plaisir. C’est une grande course que j’ai remportée. J’aimerais premièrement remercier M Serge Henry. Cela fait 29 ans que je le connais et j’ai un énorme respect pour lui. C’est un vrai gentleman à qui je dédie cette victoire. Lui et toute sa famille m’ont fait énormément confiance cette année-ci en me confiant plusieurs montes. Je lui ai toujours promis de lui donner entière satisfaction et que je donnerai toutes ses chances à chaque cheval que je piloterai. Je remercie aussi Nathalie Henry et Shirish Narang avec qui j’ai beaucoup communiqué par téléphone. Ils ne se sont pas découragés, ils ont continué à me donner des montes et cela a porté ses fruits aujourd’hui», a déclaré Naiko.
Et comment s’est déroulée la course? «Il a pris un bon départ. M. Henry m’avait demandé de ne pas trop bounce le cheval pour ne pas me retrouver trop en avant, d’essayer de suivre en deuxième ou troisième position et d’amorcer mon attaque au poteau des 400 mètres. Je n’ai pas pu trouver les barres et je l’ai gardé en one-off. Il était bien détendu tout au long du parcours, il m’a donné un très bon feeling. Il donne l’impression de prendre son temps au démarrage dans la ligne droite, mais il a fait la différence au bon moment».
Alors que le coursier de l’écurie Henry avait obtenu sa qualification pour le Maiden lors de sa dernière victoire, cette fois, il se pose plus que jamais en un concurrent redoutable. «Après le Supertote Golden Trophy, je pense que Man To Man a beaucoup de classe et il l’a démontré dans un champ pareil. C’est sûr et certain que Man To Man va encore progresser. Il va donner le maximum de lui-même. Je n’ai pas eu l’occasion de le monter à l’entraînement, mais il vous laisse l’impression d’un bon cheval avec un bon caractère quand vous êtes en selle sur lui pendant la course. Je pense qu’il a encore une belle marge de progression et il possède de réelles chances dans le Maiden », devait-il ajouter.
Naiko allait doubler la mise dans la dernière course avec Al Romanov, qui avait réussi deux bonnes sorties auparavant.
«Le cheval de l’écurie Ramdin avait tapé dans l’oeil lors de ses deux premières sorties et il avait encore progressé. Mais sa huitième ligne était le seul souci. Mais, heureusement, il a pu ouvrir son compteur, même si on a eu une course assez difficile tout au long du parcours. Mais, une fois qu’il eut trouvé l’ouverture en ligne droite finale, il a été impeccable et a fait la différence », a souligné le jockey mauricien.«Comme j’étais heureux de gagner pour l’écurie Serge Henry, je le suis encore pour la famille Ramdin qui passait par des moments difficiles et aussi pour le propriétaire Vishal Ramanah et son épouse ».
«C’est sûr que ce doublé vous donne encore plus de confiance, tout en souhaitant que j’aurai encore de bonnes montes jusqu’à la fin de la saison», a conclu Naiko.