Le procès intenté au joueur de rugby national André Loic Leclair pour viol allégué en 2010 sur une jeune fille de 18 ans a débuté hier en Cour intermédiaire. Le joueur a plaidé non coupable. Lors du procès hier, le Dr Maxwell Monvoisin, médecin légiste, a présenté le rapport médical alors que l’enquêteur principal dans cette affaire a produit les dépositions de l’accusé. Ce dernier nie avoir forcé la jeune fille avec qui, dit-il, il entretenait une relation amoureuse, d’avoir des relations sexuelles avec lui. Le procès reprend le 1er septembre. Il a par ailleurs été autorisé à voyager du 19 au 27 avril pour représenter Maurice lors d’un tournoi en Zambie.
Cette affaire remonte à août 2010. La jeune fille, alors âgée de 18 ans, avait porté plainte contre le joueur de rugby. À la police, elle avait déclaré que ce jour-là, elle s’était rendue avec ses amis et son frère sur la plage de Flic-en-Flac. Après avoir bu quelques verres, ils devaient ensuite prendre la direction d’une boîte de nuit pour terminer la soirée. C’est là qu’elle devait rencontrer André Loic Leclair, qu’elle connaissait déjà auparavant. Par la suite, elle dit ne plus se souvenir exactement de ce qui s’est passé. La jeune fille avait été transportée à l’hôpital Victoria, à Candos, où elle avait été examinée par le Dr Monvoisin, lequel a confirmé l’agression en présentant son rapport hier en cour. Selon le médecin, la jeune fille portait bien des blessures, même si, toutefois, il n’avait relevé aucune trace de sperme. De même, les analyses pratiquées par le Forensic Scientific Laboratory n’ont décelé aucune trace de drogue dans le sang de la présumée victime. Seule la présence d’alcool aurait été notée.
Dans sa déposition à la police, le joueur de rugby nie catégoriquement les faits qui lui sont reprochés. Il avait expliqué aux enquêteurs qu’il connaissait déjà la jeune fille et que ce jour-là, c’est cette dernière qui aurait fait le premier pas pour qu’ils s’adonnent à un « jeu sexuel ». Il nie cependant avoir eu des relations avec elle.
Le procès reprendra le 1er septembre avec l’audition des autres témoins. Le joueur de rugby a par ailleurs été autorisé à voyager du 19 au 27 avril pour représenter Maurice lors d’un tournoi en Zambie. André Loic Leclair est défendu par Me Gavin Glover, SC, alors que la poursuite, elle, est représentée par Me Roshan Santokee, Senior State Counsel. Quant au procès, il se déroule devant les magistrats Vijay Appadoo et Meenakshi Gayan-Jaulimsing.