Hans Mascareignes, 23 ans, a été reconnu coupable d’avoir violé une femme de 61 ans, la mère de son ami. Dans un verdict prononcé hier par un double bench de la Cour intermédiaire composé des magistrats Vijay Appadoo et Razia Jannoo-Jaunboccus, le jeune homme a été condamné à 15 ans de prison pour son délit commis en violation à l’article 249 (1) (1A) du code pénal.
Les faits s’étaient produits le 12 décembre 2011. Profitant de l’absence de son ami durant la soirée, Hans Mascareignes avait pénétré dans la maison de la victime par la porte de la cuisine. La sexagénaire, surprise par la présence du jeune homme à cette heure, lui avait demandé des explications. Le jeune homme, lui racontant qu’il était venu voir son fils, l’avait par la suite brutalisée. Hans Mascareignes avait traîné la sexagénaire dans sa chambre où il avait abusé d’elle sexuellement. Après avoir heurté la tête de la victime contre un mur lorsqu’elle a tenté de se défendre, il s’était enfui.
Par la suite, Hans Mascareignes s’était rendu chez un ami à Moka où il avait élu domicile pour quelque temps. Il était en compagnie du fils de la victime, qui ignorait que son ami avait, quelques heures plus tôt, agressé sexuellement sa mère.
Le lendemain, la sexagénaire avait raconté les faits à son voisin. Suivant son arrestation, Hans Mascareignes avait déclaré à la police que sa petite amie était à l’étranger et qu’il n’avait pu résister à la tentation en voyant la mère de son ami.
Avant de rendre la sentence, la Cour a noté que Hans Mascareignes avait 19 ans au moment des faits et qu’il avait présenté ses excuses lors du procès. Toutefois, la Cour a relevé la violence de son acte et le fait qu’il avait, entre autres, trahi la confiance de son ami en abusant sexuellement de sa mère. Au final, les magistrats ont considéré les circonstances entourant ce délit ainsi que la gravité d’un tel acte, et ont conclu qu’une peine d’emprisonnement était justifiée dans ce cas. Hans Mascareignes a ainsi été condamné à 15 ans de prison.