Vimesh, aujourd’hui âgé de 20 ans, a été violé par quatre de ses amis alors qu’il avait 15 ans. L’agression s’est déroulée lors d’un camping sur la plage d’Albion alors qu’ils étaient tous saouls. Une blessure qui a du mal à cicatriser. Depuis, Vimesh est convaincu d’être un homosexuel et s’est refermé sur lui-même, évitant toute relation amicale.
“J’ai 20 ans et je n’ai pas un seul ami. À quoi ça sert d’avoir des amis si tu ne peux pas leur faire confiance ? Je suis rempli de haine envers ceux qui m’ont volé ma vie. Ils m’ont ôté le goût de vivre quand ils ont abusé de ma chair. Rien que d’y penser me donne envie de me jeter d’un pont. Mais je suis trop lâche pour mettre fin à ma vie.
J’ai toujours été une petite nature, un garçon qui ne s’affirme pas qui et n’a aucune personnalité. J’étais très mince, quelque peu efféminé. Je me suis toujours fondu dans la masse, me contentant de suivre le courant. J’étais toujours le bouc émissaire, celui qu’on pouvait charrier et à qui on pouvait faire des plaisanteries salaces. C’était ma façon à moi de m’intégrer. Aujourd’hui, je dois vivre avec ce poids sur ma tête.