D’après les observations du cardinal Piat, une des causes de la violence parmi les jeunes est en lien avec l’école. Il a fait part de sa réflexion sur cette question qui défraie l’actualité depuis quelques jours lors d’une conférence de presse vendredi dans le cadre de la présentation de sa lettre pastorale 2019. « L’éducation qu’on propose dans nos écoles ne répond pas aux attentes de beaucoup de jeunes », a ainsi estimé Maurice Piat.

Selon le cardinal, beaucoup de jeunes ne sont pas faits pour une éducation académique et ont besoin d’une éducation pratique et très technique. Or, a-t-il souligné, ce type d’éducation existe très peu dans nos écoles. « Ils passent une journée entière à s’ennuyer sur les bancs de l’école et il peut arriver qu’une soupape éclate quelque part. Il me semble que c’est une des causes de la violence chez les jeunes », a estimé le chef de l’Église, tout en disant ne pas cautionner la violence. Le cardinal dit également constater « une certaine souffrance » chez les jeunes. Dès lors, poursuit-il, « il est important de les rejoindre dans leurs réalités » et « d’essayer de comprendre les raisons qui les poussent à la violence ».