En l’espace de 24 heures, deux femmes, Mantee Murchoyea et Pooja Gumbheer, sont mortes dans des circonstances tragiques et violentes. La première, âgée de 55 ans, a été découverte lundi matin, découpée en morceaux et jetée dans un bassin d’irrigation à Petite-Rivière. L’enquête est en cours. L’autre victime de 21 ans a été égorgée et poignardée par son concubin Daramsingh Bissoo (Vicky) dimanche soir à Bassin, Quatre-Bornes. Ce dernier s’est déjà constitué prisonnier.
Ces deux nouveaux cas d’agressions mortelles à l’encontre d’une femme viennent se rajouter la liste sanglante qui s’allonge depuis le début de l’année. Il y a au Rachelle Géraldine Rose, 22 ans, victime de 31 coups de couteau; Deepa Taukoordyall, 33 ans, étranglée puis découpée au grinder par son mari ; Jaishree Soohun, 35 ans, tuée par son mari sous les yeux de leurs enfants âgés de 8 ans et 14 ans à Mon-Trésor-Mon-Désert et Selvina Seeneevassen, 26 ans, poignardée par son ex-amant à Surinam.