Le Chef de mission du Club Maurice, Rajen Descann, a effectué hier après-midi une visite au Village des Jeux, sur l’île artificielle Persévérance, en compagnie Collin Quatre, maire du village. Nous avons a rencontré Rajen Descann au moment même où il visitait les 34 blocs d’appartements qui seront mis à la disposition du Club Maurice. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Chef de mission était à la fois satisfait et déçu.
Rajen Descann et Zameer Janoo, responsable de la délégation masculine, ont eu beaucoup à faire pour procéder à une redistribution des blocs d’appartements aux sélectionnés mauriciens. La raison est que le comité organisateur, qui avait prévu de mettre 34 blocs d’appartements de neuf lits chacun, a changé la donne. Selon Rajen Descann, le Club Maurice s’est vu cette fois remettre des appartements comprenant non seulement neuf lits, mais aussi d’autres de sept lits également. Ce qui a nécessité de gros changements.
« Cela nous contraint de tout chambouler. Il va falloir réajuster et je peux vous dire que ce n’est pas une mince affaire. A Maurice, nous avions déjà fait la distribution des chambres et les athlètes savaient avec qui ils allaient cohabiter. Mais ce changement de taille va nous obliger à tout revoir. Demain matin (Ndlr: ce matin), Zameer Janoo et moi allons revenir au Village et, à partir de là, il y aura un gros travail à faire. Ce qui n’est pas évident », souligne-t-il.
Pour Rajen Descann, le maximum sera fait afin que les athlètes débarquent au Village des Jeux dans de bonnes conditions. Mais, là également, les choses risquent de se compliquer avec un changement de dernière minute concernant le plan de vol des arrivées des délégations ce mercredi en fin de matinée. En effet, la deuxième partie de la délégation mauricienne risque fortement d’être affectée avec l’arrivée inattendue des Malgaches à 15 minutes d’intervalle. « Les Malgaches ont fait savoir à la dernière minute qu’ils arrivaient mercredi à 11h, alors que nous, nous avions confirmé depuis un bon bout de temps notre arrivée à 11h15. Je ne sais pas comment les organisateurs vont s’organiser, mais tout ce qu’on souhaite, c’est que ces arrivées se fassent dans l’ordre et la discipline. »
Il n’empêche que Rajen Descann se dit prêt à parer à toute éventualité. Son message aux athlètes : « Soyez patients. Nous ferrons le maximum pour caser chacun dans son appartement. » Le Chef de mission a ajouté qu’il n’y aura pas de ventilateur dans les chambres et que cela posera problème par rapport à la chaleur. « A Madagascar, en 2007, ce problème ne se posait pas puisqu’il faisait froid à Tana. Là, c’est tout le contraire. »
D’autre part, Rajen Descann explique que les chambres sont correctes et que les lits sont confortables. Les appartements sont assez spacieux. « A ce niveau, nous n’avons pas à nous plaindre. Pour ce qui est des problèmes évoqués plus haut, je compte dès cet après-midi (Ndlr: hier) en parler à mon supérieur, nommément Novin Gaya (directeur des Sports). »