Le président seychellois Dany Faure a reçu hier en début de soirée la visite de trois personnalités locale à l’hôtel Trou aux Biches Beachcomber, où il loge pendant sa visite d’État à Maurice. Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, la Speaker de l’Assemblée, Maya Hanoomanjee, et le Senior Puisne Judfge, Eddy Balancy, ont pu, tour à tour, s’entretenir avec le président seychellois.
Dans une brève déclaration à la presse, le leader de l’opposition a qualifié cette visite de courtoisie de « retrouvailles » car le président Faure était auparavant ministre des Finances et tous deux ont déjà eu l’occasion de « travailler ensemble sur plusieurs dossiers de coopération » entre nos deux pays. « Nous avons parlé de la coopération régionale et des efforts de rapprochement entre Maurice et les Seychelles », a-t-il dit.
De son côté, Maya Hanoomanjee dit avoir abordé plusieurs sujets concernant le parlement mauricien avec le président seychellois. « Je lui ai dit que j’ai remis en place l’Association des parlementaires de l’océan Indien. On a eu deux réunions et l’association est tombée en panne et nous n’arrivons pas à la remettre sur les rails », a-t-elle déclaré.
Pour sa part, le Senior Puisne Judge a rappelé que nos deux pays ont « beaucoup en commun » en ce qui concerne notre système judiciaire. « Il serait intéressant pour les juges de nos deux pays de se rencontrer afin de discuter de l’évolution historique des Seychelles et de Maurice dans le domaine judiciaire », a-t-il déclaré. Il dit s’intéresser à ce sujet principalement par rapport au conseil privé. « Les Seychelles n’ont pas de conseil privé, au contraire de Maurice, qui y a recours. La raison avancée est que les gens n’auront pas confiance dans le judiciaire car Maurice est un petit pays. Or, les Seychelles sont plus petites. Alors comment se fait-il que les gens ont confiance dans leur système judiciaire ? » s’est-il demandé.