Le Premier ministre en visite d’État en Inde jusqu’au samedi 11 février a souligné cette semaine l’importance du traité de non double imposition pour Maurice et l’Inde. Navin Ramgoolam a eu une session de travail avec le Premier ministre indien Manmohan Singh hier. Cinq accords et Memorandums of Understanding (MoU) ont aussi été signés à cette occasion. Dans le cadre du « new economic package » offert par l’Inde à Maurice, l’homologue du chef de l’État mauricien a annoncé l’octroi d’une ligne de crédit de USD 250 millions (Rs 7,5 milliards) et d’un don de USD 20 millions (Rs 600 millions). Le Grant servira à financer la construction du planétarium du Rajiv Gandhi Science Centre.
« Investments into India have played an important role in India’s rapid economic surge and Mauritius is proud to have contributed to these investments through the Double Taxation Avoidance Convention between our two countries », a déclaré le Premier ministre à un banquet donné en son honneur par son homologue indien. À cette occasion, Navin Ramgoolam a souligné les progrès économiques réalisés par l’Inde, qui occupe une place importante sur la scène économique mondiale.
Navin Ramgoolam a insisté sur le potentiel existant en matière d’échange économique entre l’Inde et Maurice. Il s’est également appesanti sur le fait que les investisseurs indiens peuvent bénéficier des facilités dont dispose Maurice à travers son appartenance dans les organisations régionales comme la SADC, le Comesa, entre autres. Les investisseurs indiens sont en mesure d’utiliser Maurice comme plate-forme vers le continent africain.
La session de travail entre Manmohan Singh et Navin Ramgoolam a permis d’évoquer des sujets d’intérêt commun pour Maurice et l’Inde aux niveaux bilatéral, régional et international. « Mauritius and India have nurtured a symbiotic relationship that has stood the test of time over many decades », a déclaré le chef de l’État mauricien. « Le Premier ministre Manmohansingh et moi avons accepté que, prenant en compte la situation géopolitique et économique, nos relations doivent être portées à un niveau plus élevé. »
Il a aussi été question de la paix, la prospérité et la sécurité dans l’océan Indien. « We strongly believe that jointly agreed programmes of EEZ (Exclusive Economic Zone) surveillance will increase security in the Indian Ocean region, especially in the context of the scourge of piracy. ». De plus, Maurice a renouvelé son soutien à l’Inde dans sa lutte contre le terrorisme à tous les niveaux. Elle a réitéré son soutien à la consolidation de l’Indian Ocean RIM-Association for regional corperation. L’Inde a pour sa part renouvelé son soutien à Maurice sur la question des Chagos.
Commentant les relations d’affaires Maurice-Inde et les possibilités d’investissements, le Premier ministre mauricien a précisé que « Mauritius and India are agreeable to promote greater business relations. I am accompanied by a strong business delegation and I am sure that the two Business Forums that will be held in Delhi and Mumbai will result in a stronger partnership between our business communities ».  
Cinq accords et Memorandums of Understanding (MoU) ont aussi été signés à l’issue de la session de travail entre le Premier ministre mauricien et son homologue indien. Ils concernent  les domaines suivants : la science et la technologie, l’éducation et les sports et la jeunesse. Les deux accords de coopération concernent : le ministère mauricien de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs et le ministère indien du Textile, le Rajiv Gandhi Science Centre Trust Fund à Maurice et le National Council of Museums de l’Inde.
Le Premier ministre indien a déclaré que « it’s a great honour for me to welcome Prime Minister Navinchandra Ramgoolam on a State Visit. He is a very special friend of India and a distinguished member of the Indian diaspora. Our relations are rooted in strong historical and cultural links. India has been a long standing development partner of Mauritius ».
Durant son séjour en Inde, Navin Ramgoolam a aussi rencontré la présidente indienne Pratibha Devisingh Patel. Des rencontres sont également prévues avec le ministre des Finances, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de pétrole et du Gas. Des rencontres avec des hommes d’affaires indiens sont également prévues à Delhi et à Mumbai.
À Mumbai où il se trouve aujourd’hui, le Premier ministre doit rencontrer le gouverneur de Maharashtra, qui offrira un banquet en son honneur. Navin Ramgoolam sera également l’invité d’honneur de la Convocation ceremony à Kurukshetra University durant laquelle le titre de Doctor of Law (Honoris Causa) lui sera conféré.