Lord Nicolas Phillips (3e à gauche)

Une rencontre a eu lieu ce matin entre l’Attorney General, Maneesh Gobin, et Lord Nicholas Phillips, président de l’Integrity Reporting Board (IRB) et ancien président de la Cour suprême du Royaume-Uni.

Plusieurs points ont été abordés dont la performace de l’IRB, qui a soumis son premier rapport annuel. Les discussions se sont aussi portées sur les propositions faites par l’IRB pour des modifications à la Good Governance and Integrity Reporting Act afin de simplifier et peaufiner le fonctionnement de cette nouvelle institution.

Pour rappel, l’IRB a pour but de déterminer : si une demande d’ordonnance de fortune inexpliquée doit être présentée ; quelles autres mesures éventuelles doivent être prises en ce qui concerne le rapport ; et si une personne mérite une récompense et le montant à être accordé.

Les propositions de réforme par rapport à la structure institutionnelle de la profession juridique à Maurice, eu égard de l’évolution dans ce domaine au Royaume-Uni, a également été soulignées.

Selon un communiqué, l’ancien juge du Commonwealth, Lord Phillips, rencontrera d’autres personnalités au fils de son séjour à Maurice.