Le ministre indien du Commerce et du Textile, Anand Sharma, est arrivé à Maurice hier pour une visite de deux jours à l’invitation de son homologue mauricien, le ministre Cader Sayed-Hossen. « Cette visite permettra, entre autres, de faire avancer le Preferential Trade Agreement entre nos deux pays », a fait ressortir le ministre mauricien. Selon la haute commission indienne à Maurice, cette visite permettra « d’explorer de nouvelles voies pour élargir, approfondir et consolider les relations bilatérales, économiques et commerciales existant entre l’Inde et Maurice ».
Le ministre indien a eu une longue séance de travail ce matin avec le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, avant de rencontrer le Premier ministre adjoint, Rashid Beebeejaun. Il s’entretiendra avec le Premier ministre Navin Ramgoolam, cet après-midi.
Dans une déclaration au Mauricien, à l’issue de la séance de travail avec le ministre indien, Arvin Boolell a souligné « le caractère distinct des relations entre Maurice et l’Inde ». Les discussions ont porté sur une série de sujets, dont l’octroi des bourses à Maurice, la formation, notamment dans le domaine du textile, l’utilisation de la ligne de crédit mise à la disposition de Maurice par le gouvernement indien, l’accord de non-double imposition entre nos deux pays et le service financier. Les possibilités de coopération entre Maurice et l’Inde en vue de l’exploration du plateau continental ont également été évoquées. « Nous nous proposons d’organiser une conférence internationale sur la Blue Economy », a annoncé Arvin Boolell. Il a aussi été question d’un accord de principe entre l’Indian Ocean Rim Organisation for Regional Cooperation et la Commission de l’océan Indien.
Le ministre indien a aussi rencontré le Premier ministre adjoint, Rashid Beebeejaun. Ils ont passé en revue la coopération bilatérale entre nos deux pays. Anand Sharma s’est engagé dans une campagne de promotion internationale en vue d’attirer les investissements étrangers en Inde. Il souligne que la politique en Inde est devenue plus flexible et plus simple.
Dans une déclaration à la presse le ministre du Commerce, Cader Sayed-Hossen, a observé que Maurice veut promouvoir les exportations vers l’Inde d’une série de produits qui sont pris en compte dans le cadre de l’accord commercial préférentiel entre nos deux pays. Parmi, figurent le rhum, le textile et les fruits de mer. S’agissant du PTA, le ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell a soutenu qu’un « schedule of tarifs » est actuellement en voie de complétion.
Le ministre Sharma aura une séance de travail avec le secteur privé demain, qui verra la participation du Board of Investment, d’Enterprise Mauritius et de la MCCI.