Le Premier ministre malgache, Jean Ravelonarivo, a quitté le pays hier après une visite de quatre jours partagée entre une visite officielle et une réunion régionale du Rotary. Ce séjour lui a permis d’effectuer une série de rencontres avec les membres du gouvernement, dont le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth et le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval.
« Nous souhaitons raffermir les relations bilatérales, commerciales, sociales et politiques qui existent entre Madagascar et Maurice depuis des décennies. Je profite de l’occasion pour remercier le Premier ministre mauricien pour son soutien dans la relance du développement économique de la Grande Île », a déclaré Jean Ravelonarivo lors d’un point de presse. À l’issue d’une session de travail avec le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou, celui des Services financiers, Roshi Bhadain, et l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, le Premier ministre malgache a annoncé la création d’une zone économique spéciale à Madagascar avec la participation de Maurice.
« Madagascar est prête à accueillir cette zone économique spéciale. Nous avons déjà identifié les sites et le projet est en phase d’étude. Nous mettons en place en ce moment toutes les conditions nécessaires pour qu’aboutisse ce projet », a-t-il souligné.
Jean Ravelonarivo a également abordé le sujet de la sécurité alimentaire. Il a expliqué que Madagascar servira de grenier à riz dans la zone de l’océan Indien afin d’approvisionner les pays de la région en une quantité suffisante de denrées.
Par ailleurs, Jean Ravelonarivo a affirmé que Maurice a accordé son soutien à Madagascar dans la mise en place d’un centre de fusion d’informations régionale dans la Grande Île pour lutter contre la piraterie maritime. Il a aussi fait ressortir que son gouvernement a institué un système de dépistage afin de combattre le trafic du bois de rose et minier, entre autres. Jean Ravelonarivo a fait savoir que le gouvernement mauricien a accédé favorablement à la requête du gouvernement malgache pour la restitution des cargaisons de bois de rose en provenance de Madagascar et saisies en 2011 par les autorités mauriciennes.
Le Premier ministre malgache a de plus insisté sur la nouvelle politique de son gouvernement visant à combattre les crimes liés à la corruption. À cet effet, il a annoncé un durcissement des lois existantes et de nouvelles mesures contre l’impunité. D’autres possibilités de collaboration ont été évoquées entre les deux pays notamment dans les domaines touristique, social, environnemental et culturel.
Le Premier ministre malgache a rendu une visite de courtoisie au Président de la République de Maurice, Kailash Purryag. Il a également rencontré le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, le ministre de la Technologie, Pravind Jugnauth, et celui de l’Environnement, Raj Dayal. À l’issue de cette rencontre, le ministre du Tourisme malgache, Jean de Dieu Maharante, a expliqué avoir rassuré les investisseurs mauriciens dans le domaine hôtelier au sujet des conditions réunies à Madagascar pour permettre de grands investissements. Selon lui, la stabilité économique dans le secteur touristique est acquise.
Jean Ravelonarivo a consacré le week-end aux activités organisées dans le cadre du Rotary International District 9220 : 20th Assembly et 19th District Conference. Il en a également profité pour rencontrer de nombreux hommes d’affaires mauriciens.