Vayalar Ravi, ministre des Affaires indiennes d’outremer, sera l’invité d’honneur à la sixième édition du mini-Pravasi Bharatya Divas (PBD) qui aura lieu à Maurice les 27 et 28 octobre. Il effectuera ensuite une visite de deux jours à La Réunion avant de revenir au pays pour assister à la commémoration de l’arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice le 2 novembre à l’Aapravasi Ghat. Mahen Utchanah, président de Gopio International, un des partenaires majeurs de l’organisation du mini-PBD à Maurice, indique que l’ouverture officielle de la manifestation se tiendra au Centre Swami Vivekananda à Pailles et les travaux au Mahatma Gandhi Institute.
Le ministre Vayalar Ravi sera à la tête de la délégation indienne qui se déplacera à Maurice dans le cadre du mini-PBD. Mahen Utchanah indique que les préparatifs pour la tenue de cet événement vont bon train. Le site internet de la manifestation (pbdmauritius2012. org) est d’ailleurs prêt. Les intéressés peuvent s’y connecter et compléter les démarches en vue de leur participation. Les frais sont de Rs 1 500 pour les Mauriciens et USD 100 pour les étrangers.
Plusieurs sous-comités ont été institués pour travailler sur l’événement : culture, académique, logistiques, finances, affaires et média. La veille de l’ouverture, soit le 26, les hommes d’affaires d’origine mauricienne auront l’occasion de se côtoyer et de développer des partenariats lors de la journée qui leur sera consacrée et qui aura lieu fort probablement dans un hôtel. Les démarches seraient en phase d’être finalisées, souligne notre interlocuteur.
Le choix du lieu pour l’ouverture officielle du mini-PBD a été fait lors de la récente visite du secrétaire aux Affaires indiennes d’outremer à Maurice, Parwez Dewan, indique-t-il. Elle sera effectuée par le Premier ministre Navin Ramgoolam dans l’après-midi du 27. Après le discours inaugural, les délégués auront l’occasion d’assister à un spectacle mettant en avant la culture et la tradition du Kerala. L’idée de faire venir une troupe de cet état indien est motivée par la prochaine tenue du PBD sur place. « Ce sera l’occasion pour les délégués d’avoir un aperçu de la culture de cet État », fait ressortir Mayen Utchanah au Mauricien. Le spectacle sera suivi d’un dîner. Les travaux dans le cadre de cette manifestation auront lieu au MGI durant les deux jours. Le président de la République, Kailash Purryag, procédera à sa fermeture le 28.
Les interventions auront lieu en anglais. Les organisateurs étudient la possibilité d’une session en français pour les participants francophones, dont la majorité sont attendus de La Réunion. Une participation antillaise est aussi prévue. Mayen Utchanah note quelques autres pays participants comme Singapour, le Sri Lanka, Madagascar et l’Afrique du Sud.
Environ 700 personnes sont attendues pour l’événement, dont 200 de l’étranger. Son but est d’abord d’établir un lien entre les gens de la diaspora. Lors d’une récente interview au Mauricien, M. Dewan devait préciser qu’il s’agit d’« un festival mauricien avant tout ». Par conséquent, tous les Mauriciens indépendamment de leur appartenance d’origine sont invités à y participer.