Après un faux départ aux alentours de 11 h hier pour cause de houle, les trois voiliers hollandais ont finalement pu quitter Maurice en faisant halte à Pointe-des-Régates vers 15 h. L’Europa (1911), l’Oosterschelde (1917) et le Tecla (1915) ont fait escale dans le pays dans le cadre d’un tour du monde en suivant la route des explorateurs néerlandais du XVIe siècle. Ils remontent ainsi à 415 ans où le vice-amiral Van Warwick était un des premiers Hollandais à visiter notre île en le nommant du nom du Prince Maurice Van Nassau. Le navigateur Abel Tasman lui a quitté la Hollande en 1642 pour la découverte de la Tasmanie et de la Nouvelle-Zélande.
Ces voiliers offrent par ailleurs au public l’opportunité de naviguer avec leur équipe et de découvrir les routes maritimes des explorateurs néerlandais du XVIe siècle. Les Dutch Tall Ships embarquent à chaque escale des passagers de toutes les nationalités. Des forfaits spéciaux ont été mis en place pour ceux qui souhaitaient faire une traversée plus grande à bord de ces voiliers. Parmi : le trajet Maurice-Réunion à bord de l’Europa et l’Oosterchelde du 19 au 23 juin qui est à 280 euros et celui reliant Port-Louis et Grand-Port sur le Tecla à 100 euros. Pourquoi avoir choisi de faire halte hier à Pointe-des-Régates ? Tout simplement, pour rendre hommage au voilier de l’amiral Van Warwick qui avait accosté à Maurice pour la première fois en 1598. Pour cadrer avec cette visite particulière, l’Office du Tourisme a organisé une semaine hollandaise riche en événement. Une manière de marquer l’arrivée des premiers hollandais à Maurice, il y a 415 ans…