Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, qui est attendu au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport cet après-midi, fera d’une pierre deux coups. Il participera aux délibérations du 23e congrès de l’International Council for Commercial Arbitration (ICCA) se déroulant au Swami Vivekananda International Convention Centre de Pailles. Il effectuera également une visite officielle avec une séance de travail au Treasury Building avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, et une intervention sur le thème des Sustainable Development Goals. Profitant du déplacement de cette éminente personnalité, qui arrivera à Maurice des Seychelles, Rezistans ek Alternativ souhaite voir le distingué visiteur aborder deux sujets d’importance capitale.
Dans une lettre ouverte au secrétaire général des Nations unies, Veena Dholah et Aicha Soogree, au nom de Rezistans ek Alternativ, soulignent que “the people of our country attach a prime importance of the Charter upon which the United Nations was set up and several instruments to the United Nations. In this context we would like to take the opportunity of your visit in Mauritius, to bring to your attention, two plights of the people of Mauritius directly related to violations of United Nations Charter and Conventions.”
 Dans un premier temps, Ban Ki-Moon est invité “to pay a special attention to the fact that the country you are visiting has been dismembered during the process of its independence, in violation of the UN Charter”. Les deux représentantes de Rezistans ek Alternativ voudraient voir Ban ki-Moon “take all appropriate in your capacity as Secretary General of the United Nations, so that justice be done to our people”, notamment sur la question de la souveraineté nationale et l’exil des Chagossiens suite au démembrement du territoire mauricien il y a 50 ans déjà.
 Rezistans ek Alternativ revient à la charge sur la question de la réforme électorale avec l’élimination de la contrainte constitutionnelle de la déclaration au sujet de la communauté des candidats à des élections générales. Rappelant la condamnation du United Nations Human Rights Committee du 27 juillet 2012, Veena Dholah et Aicha Soogree ajoutent que “we would be grateful if during your visit you could remind the State of Mauritius of its obligation in respect of the Views of the Human Rights Committee under article 5, paragraph 4, of the Optional Protocol to the International Covenant on Civil and Political Rights (105th session) – Communication No. 1744/2007, 27 July 2012. The full respect of the State of Mauritius obligation to the Optional Protocol is critical to ensure the fundamental rights of all citizens, including those belonging to our movement, to stand candidate in the next and coming general elections, and thus to fully participate in the democratic life of our country.”
 Le programme de visite du secrétaire général des Nations unies comprend des discussions avec le Premier ministre. Dès son arrivée et en route pour son hôtel cet après-midi, il rendra une visite de courtoisie à la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Un banquet d’État sera organisé en son honneur dans la soirée. Il sera fait Doctor Honoris Causa de l’université de Maurice et recevra la visite de courtoisie du chef juge, Keshoe Parsad Matadeen, de la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, du leader de l’opposition Paul Bérenger. Il visitera l’Aapravasi Ghat, classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, et le Morne Cultural Landscape.
 Le secrétaire général des Nations unies s’adressera aux quelque 800 délégués internationaux participant au congrès de l’International Council for Commercial Arbitration (ICCA), dont le coup d’envoi sera donné en fin de journée à L’Aventure du Sucre. La Keynote Address sera donnée par le Prix Nobel de la Paix et directeur général de l’International Atomic Energy Agency, Mohammad El-Baradei. L’ouverture sera présidée par le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain.
 Ce 23e congrès de l’ICCA est présenté comme “a platform to launch Mauritius as a hub for international arbitration” et la mise sur orbite internationale du Mauritius International Arbitration Centre, devenant “the first Permanent Court of Arbitration” hors de La Haye aux Pays-Bas. Compte tenu de la portée internationale de l’événement, dont le Chairman du ICCA Mauritius 2016 Host Committee est Me Salim Moollan, la Financial Services Promotion Agency, organisme de développement et de promotion du secteur financier, informe le public que la conférence ICCA, qui se tiendra jusqu’au 11 mai, sera diffusée en direct sur le site web de l’institution. Le public pourra ainsi la suivre sur le site : www.mauritiusifc.mu.