Le ministre de la Santé Lormus Bundhoo et sa délégation comprenant le Dr K. Pavauday, Director of Health Services, ont rencontré lors d’une visite officielle en Inde du 10 au 17 janvier le représentant du National Board of Examination et le président du Medical Council indien pour discuter des modalités d’un examen auxquels seront soumis tous les médecins mauriciens avant qu’ils ne soient autorisés à exercer à Maurice.
Lors de sa rencontre avec son homologue Ghulam Nabi Azad, le ministre a aussi discuté du memorandum of undestanding entre les deux gouvernements en vue d’une assistance de l’Inde dans le domaine de la chirurgie cardiaque, vasculaire, plastique et de la transplantation d’organes. En outre le ministre de la Santé indien a indiqué à Delhi qu’il a référé l’affaire de la disparition du médecin mauricien V. Koonjal en Inde au ministre fédéral de Home Affairs Sushil Kumar Shin.
D’autres pourparlers ont eu trait à une coopération entre le Cancer Institute de l’Inde et les hôpitaux mauriciens et sur la création d’un Institut local du cancer. Parmi les avenues de coopération définies avec le gouvernement indien figurent le traitement des maladies non transmissibles et de leurs complications, la formation du personnel médical et paramédical, notamment dans le domaine du diabète et des maladies associées. Le ministre de la Santé a visité plusieurs institutions de santé indienne dont celles où sont soignés les malades inopérables à Maurice, les hôpitaux Apollo à Delhi, le VIMHANS, le KKR ENT et les hôpitaux Sankara Nethralata à Chennai. M. Bundhoo a également visité le Amrita Institute of Medical Sciences Research dans le Kerala, le HMG Marie Curie Cancer Centre et le Medicity Hospital à Delhi.