Le directeur administratif de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Clément Duhaime, arrive au pays aujourd’hui. Il inaugurera le 17e Centre de Lecture et d’Animation Culturelle (CLAC) à Pailles lundi à 14 heures.
Clément Duhaime sera en mission dans l’océan Indien durant trois jours, selon les renseignements du Mauricien. Ce lundi, il procédera à l’ouverture du 17e CELPAC, qui sera abrité dans le Village Hall de Pailles, à l’Avenue Conseil. Mardi, M. Duhaime sera à Rodrigues pour une visite des antennes du CELPAC dans l’île et le lendemain, il sera en mission aux Seychelles.
Le CELPAC était anciennement connu comme Centre de lecture et d’animation culturelle, dont le premier a vu le jour en 1994 à Rivière-du-Rempart. La concrétisation de ce projet faisait suite à une étude de l’Agence de coopération culturelle et techniques (ACCT).
Le CELPAC est mis en oeuvre conjointement par le ministère mauricien des Arts et de la Culture et l’OIF. Son objectif : promouvoir la lecture et l’expression culturelle dans les régions rurales notamment. Il propose ainsi un service de bibliothèque et un espace de loisirs aux populations locales tous âges confondus. Le centre a pour ambition d’être un lieu de rencontre, de partage, d’apprentissage, de développement de soi et d’épanouissement.
Clément Duhaime, né en 1953, est un haut fonctionnaire québécois. Il a aussi occupé plusieurs fonctions au sein de l’OIF et depuis 2005, il en est l’administrateur. Il détient un certificat en philosophie et théologie de l’Institut catholique de Paris et un diplôme en psychologie de l’Université Paris Descartes. Il compte aussi un diplôme sur l’Afrique et l’Asie de l’Institut d’études politiques de Paris.
M. Duhaime a débuté sa carrière en 1977 comme attaché de presse auprès du vice-Premier ministre et ministre de l’Éducation du Québec d’alors, Jacques-Yvan Morin. En 1980, il est chargé de mission pour la Conférence des ministres de l’éducation nationale de la francophonie à Dakar, au Sénégal. De 1981 à 1984, il travaille de nouveau pour Jacques-Yvan Morin en tant que directeur de son cabinet. Celui-ci occupe différents ministères. Il est ensuite adjoint au délégué aux Affaires francophones et multilatérales à la Délégation générale du Québec jusqu’en 1987. De 1988 à 1997, il assure le rôle de conseiller spécial chargé de la préparation et du suivi des Sommets des chefs d’État et de gouvernement pour l’Agence intergouvernementale de la francophonie.
Clément Duhaime est ensuite nommé représentant permanent et chef de mission diplomatique de l’OIF auprès de l’Union européenne à Bruxelles avant d’occuper le poste de conseiller spécial chargé de la politique de coopération et du budget à l’institution. En 2000, il devient délégué général du Québec à Paris et en 2005, il est nommé administrateur de l’OIF par son Secrétaire général, Abdou Diouf.
Clément Duhaime détient aussi bon nombre de décorations dans son pays natal et à l’étranger.