La Vital Cross Country League 2016 a pris fin samedi dernier au Sodnac Wellness Park à Candos Quatre Bornes. Et s’il y a bien un coureur qui a marqué ce championnat de son empreinte c’est bien Mohammad Dookun, du Curepipe Warriors AC. Après avoir raté le titre de peu en 2014 et réalisé le doublé, l’année dernière, il a, cette fois, remporté cette ligue de cross avec une facilité déconcertante. Hormis la course de samedi dernier où il a rencontré quelques difficultés à s’imposer, Mohammad Dookun a survolé les autres épreuves au calendrier et aussi réalisé le doublé ligue de cross-championnat de Maurice. Chez les dames, c’est la triathlète Fabienne St Louis qui a été championne de Maurice, alors qu’Aurélie Agathin, de Quatre Bornes AC, a décroché le titre de championne de la ligue.
Mohammad Dookun n’avait visiblement pas d’adversaire sur le circuit cette saison. Car hormis la course de samedi dernier où il a eu dans ses talons son camarade de club Christopher Mootoosamy et Nicolas Boissèque du Gymkhana AC, le coureur Curepipe Warriors AC n’a jamais été inquiété lors des trois autres manches se permettant même de mener, par moment, avec 200m d’avance, voire plus. Invaincu en quatre sorties, Mohammad Dookun compte maintenant s’attaquer au vieux record national du 1500m de Christopher Blackburn (3.50). Actuellement, le Curepipien se situe à 3.53 et son objectif est d’établir ce nouveau record à Maurice.
Chez les juniors/seniors dames, les choses ont été différentes avec la victoire d’Aurélie Agathin de Quatre Bornes AC devant la championne sortante de la ligue 2015, Prisca Manikion de Chemin Grenier AC. Il convient de souligner qu’Aurélie Agathin n’a pas remporté la moindre course ayant terminé à trois reprises à la deuxième place avant de finir troisième samedi dernier. Prisca Manikion a, elle, gagné deux courses et terminé quatrième samedi dernier. Toutefois, elle n’a pas pris part à la première manche. La triathlète Fabienne St Louis compte elle également deux victoires, notamment en ouverture et lors de la finale. Toutefois, elle n’a pas pris part aux deux autres manches de cette ligue de cross.
A noter la victoire du jeune Mateis Nanette, de Port-Louis Sharks, chez les poussins. Certes, le coureur aux pieds nus et issu des conditions très modestes n’a pas été champion de Maurice, samedi dernier. Il n’empêche qu’il s’est tout de même offert le titre de champion de la ligue avec deux premières places, une deuxième et une quatrième place. Soulignons aussi qu’hormis le sans-faute réalisé par Mohammad Dookun, Gopalen Ramasawmy (cadet) et Laval Marjolin (vétéran) de Rose-Hill AC ont également bouclé le championnat invaincu. Idem pour Anastasia Mars de Rose-Hill AC (poussine) et Angélica Natchoo (cadette) de Chemin Grenier AC. Ces dernières, tout comme Gopalen Ramasawmy, Laval Marjolin, Christiane Louis de Gymkhana AC (vétérans) et Jean-Daniel Maurice de Port Louis Sharks AC (juniors) ont aussi réalisé le doublé ligue-championnat.
Les autres champions de la ligue sont Jerry Agathe et Anastasia Louis, de Chemin Grenier AC (benjamins), Sandy Jean-Pierre, de Chemin Grenier AC et Julie Louis Jean, de La Caverne AC (minimes). Les champions nationaux sont Fabrice Pierre Louis, de Poudre d’Or AC (poussins), Darren Covard, de Souillac AC, et Patricia Emilien, de Rodrigues (benjamins) et Christelle Momus, de Rodrigues (minimes).