Verra-t-on demain à Candos un nouveau vainqueur émerger à l’arrivée de la 4e étape de la ligue de cross dans la course des as ? C’est fort possible puisqu’on a bien vu trois vainqueurs différents se succéder en trois sorties disputées aux Casernes (Paramasiven Sammynaden), à Médine (Kevin Narain) et au MGI (Mohammad Dookun). Mais cette 4e étape pourrait être décisive pour Dookun. S’il assure, voire s’il enlève l’étape, elle lui offrira le titre de champion de la ligue. Au cas contraire, il faudra attendre les championnats nationaux prévus le 2 mars à Mon Choisy pour connaître le verdict.
Le titre masculin de la ligue reste encore indécis. À moins que Mohammad Dookun ne signe sa deuxième victoire d’étape. Mais c’est sûr que ses adversaires les plus en vue ne se laisseront pas surprendre comme samedi dernier à Moka. « Pas question qu’il nous suive jusqu’au bout et, au finish, nous surprendre au sprint », prévient Nicolas Boissèque, dominé de la sorte samedi dernier. Car le champion 2012 est le seul des favoris à n’avoir pas encore remporté une victoire d’étape…
« On n’avait fait qu’essayer une tactique pour voir la force de nos adversaires et puis les faire souffrir, comme ils nous l’ont fait à Médine. De toute façon, le titre de la ligue n’est pas pour moi. Pour demain, ce sera une autre tactique. Et puis, il ne faut pas oublier Jean-Luc Vilbrim, qui s’est classé 4e à Moka pour sa première sortie. Il n’était pas là pour gagner, mais juste pour savoir comment il aborderait la prochaine étape et surtout les championnats. Demain, je m’attends à voir Narain courir devant. Mais avec Vilbrim, ça risque d’être très dur. »
Justement, qu’en pense ce dernier de cette 4e sortie ? « Elle sera très disputée. Je courrai à mon rythme sans me soucier des autres. Je suis toujours aussi déterminé qu’à Médine. On va me surveiller, mais je suis prêt. Il y a pas mal de prétendants. Même Vilbrim sera dangereux s’il s’aligne. Advienne que pourra. »
Pour l’heure, c’est bien Dookun qui a réalisé la meilleure opération dans cette ligue de cross chez les seniors hommes. S’accrochant fermement aux plus forts toutes les fois, et suiveur patenté, il s’est assuré la première place au classement avec 6 points en obtenant une 2e, une 3e et une 1re places. Suivent dans l’ordre Kevin Narain (10 pts), Christophe Mootoosamy et Nicolas Boissèque ex aequo avec 11 pts. Quant à Paramasiven Sammynaden, on attendra sa course de demain pour connaître son classement après son abandon dans la 2e étape. Les quatre meilleurs résultats sont normalement comptabilisés pour désigner le champion de la ligue.    
Frankie Lebon, coach de Mohammad Dookun, estime lui aussi difficile de prédire un vainqueur pour demain. « Ce sera très serré, sauf si Dookun crée la surprise en s’imposant avec une belle avance. Si Vilbrim est en forme, il peut être dangereux. Et si Dookun gagne, il aura plus de chances d’être champion de la ligue. En fait, il n’aura qu’à contrôler pour s’assurer le titre. Pour ma part, je serai content de voir un autre vainqueur émerger demain. »
En tout cas, le suspense risque de durer jusqu’au bout dans cette présente ligue de cross comme jamais avant. Par contre, en féminin, Prisca Manikion devrait remporter sa 3e victoire d’étape en quatre sorties, et fort probablement le titre de championne de la ligue si Annabelle Lascar décide de faire l’impasse comme à Moka. Dans les autres catégories, Alvinio Nabab (poussins), Divesh Dyal (benjamins) et Krishen Vadiaveloo (juniors) demeurent invaincus avec trois victoires sur trois.