La Vital Cross-Country League aborde sa 3e étape demain matin sur la pelouse du MGI à Moka. Une étape située à mi-parcours des championnats nationaux prévus le 3 mars aux Gymkhana et qui devrait voir émerger les vainqueurs de la ligue dans la course des as et en élite dames tout au moins. Et là, on pense à Nicholas Boissèque et Prisca Manikion, qui tenteront évidemment de réaliser la passe de trois en trois week-ends d’affilée.
Sur ce qu’ils ont démontré jusqu’ici, on peut dire que les deux coureurs se présenteront en patrons sur la ligne de départ. Manikion qui peine à trouver une adversaire à sa mesure devrait s’imposer à nouveau. Idem pour Boissèque, qui a surmonté avec aisance et autorité l’étape test à Médine (8 km) dimanche dernier. Il ne devrait pas rencontrer d’opposition demain sur 8,4 km, sauf si Jean-Luc Vilbrim en décide autrement.
L’entrée du champion national en titre est en effet très attendue, même si le titre de la ligue n’aurait pour lui aucun intérêt. Par contre, sa participation devrait apporter plus d’animation et de rythme en tête de la course en comptant également avec Xavier Verny, deuxième des deux premières manches. Ce dernier s’élancera donc pour la 3e fois à la conquête d’une étape. S’il dit avoir déjà digéré sa déception à Médine, il devrait récupérer de la fatigue pour être au mieux de sa forme demain vu que la course risque d’être plus animée.
« La fatigue se fait un peu sentir, mais je serai là. Si j’ai oublié ma déception ? Forcément, sinon on n’avance pas. On doit en tirer les leçons et voir ce qu’on peut faire pour rectifier le tir. Sur 8,4 km, la tactique sera encore différente. C’est une distance qui me convient car elle me permet de mieux m’adapter à la course », fait ressortir Verny. Il ajoute que la tactique qu’il avait appliquée lors des deux premières manches n’était pas la sienne et que cette fois il reviendra à l’ancienne méthode. Laquelle ? « Attendons la course pour le savoir », réplique-t-il.
Encore indécis il y a quelques jours quant à son entrée dans la ligue de cross — son nouveau club, le Faucon Flacq AC, aurait objecté à sa participation sous les couleurs d’un autre où il s’est également inscrit — Jean-Luc Vilbrim a finalement décidé de prendre le départ sous le maillot de Faucon Flacq AC, nous a déclaré son coach Mike Félicité. « Il est assez bien en jambes pour le moment et va se défouler malgré une semaine d’entraînement intense en termes de kilométrage. »
De son côté, le champion en titre de la ligue, Paramasiven Sammynaden, perdra définitivement son titre. Pas encore pleinement rétabli d’une gastro, il manquera à l’appel demain, mais compte s’aligner à la 4e étape prévue le 25 février à FUEL, dit-il.
Quant à Nicholas Boissèque, il abordera cette 3e manche avec toute la confiance voulue, affirme son coach Jean Lebon. « Il va tout faire pour rester au top. Il faudra qu’il gagne une troisième fois pour s’assurer du titre de la ligue, car il est probable qu’il fasse l’impasse sur la 4e manche pour se réserver pour les championnats de Maurice qui coïncideront avec le cross d’Afrique australe. »
Si Boissèque a survolé à sa guise les deux premières étapes, « c’est parce qu’il est devenu plus sérieux et attentif à l’entraînement, car il n’a rien laissé au hasard entre octobre et décembre dans ce qui constitue la base de toute sa préparation. »
Notons que la 4e manche de FUEL sera étendue à 10 km avant les championnats qui se disputeront sur 12 km. L’équipe de Maurice devrait être composée de six coureurs tant en cadets garçons et juniors dames (6 km), cadettes (4 km), juniors hommes et seniors dames (8 km) et seniors hommes (12 km).
———————————————————————————————————————————
Le programme de la 3e manche
9h : Poussines 1,4 km
9h15 : Benjamines, poussins 1,5 km
9h30 : Minimes filles, benjamins 2,5 km
9h50 : Seniors hommes 8,4 km
10h20 : Minimes garçons, cadettes 3,5 km
10h40 : Cadets et juniors-seniors dames 5 km
11h : Juniors et vétérans hommes 5,5 km